VIDEO. En attendant le Festival d'Angoulême, la leçon de dessin de Néjib

BD Des dessinateurs dont l’album est en sélection officielle à Angoulême présentent un de leurs personnages. Aujourd’hui, Néjib et son héros Hannibal…

Olivier Mimran

— 

Néjib donne une leçon de dessin
Néjib donne une leçon de dessin — © Néjib & éd. Gallimard BD 2017

La première BD de Néjib, Haddon Hall - Quand David inventa Bowie, avait déjà fait forte impression à sa sortie, en 2012. Son second album, Stupor Mundi, est carrément en sélection officielle du prochain festival d’Angoulême (26 au 29 janvier 2017). C’est dire le talent de conteur de l’artiste franco-tunisien qui, à l’invitation de 20 Minutes, nous explique comment dessiner le maître Hannibal, personnage central de Stupor Mundi.

Montage (accéléré) d’une vidéo diffusée en live sur la page Facebook de "20Minutes".

Formé aux Arts Décoratifs de Paris puis graphiste (dans l’édition) pendant plus de dix ans, Néjib fait figure de « petit nouveau » dans le monde de la bande dessinée. Il y prend pourtant très vite pris ses aises, porté par le succès que l’on sait. L’auteur s’avoue, en revanche, moins rapide dans l’exécution : « J’ai commencé à travailler sur Stupor Mundi il y a quatre ans, et ça m’a effectivement pris plus de temps que je ne l’imaginais. » Bah ! Le jeu en valait la chandelle puisque voilà son album en sélection. « C’est très gratifiant, j’en suis donc très heureux », commente-t-il modestement. Et je me réjouis que, grâce au rayonnement international du festival d’Angoulême, mon livre a davantage de chances d’être vu à l’étranger. »

Stupor Mundi raconte le séjour italien d’Hannibal Qassim El Battout, un savant arabe du 13e siècle, dans un ermitage peuplé d’érudits en tous genres. Accompagné de sa petite fille paralysée et d’un serviteur masqué, Hannibal vient présenter son invention la plus révolutionnaire : la photographie (enfin, un procédé s’en rapprochant). Sauf que rien ne va se passer comme espéré. L’orgueilleux savant - qui rappelle physiquement Zlatan Ibrahimovic, ce que Néjib assume et revendique - va donc devoir affronter bien des dangers et des ennemis pour parvenir à ses fins…

Stupor Mundi, de Néjib - éditions Gallimard BD, 26 euros

Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême, du 26 au 29 janvier 2017