Jane’s Addiction, rock’n’rude

© 20 minutes

— 

Groupe culte des années 90, Jane’s Addiction fera vibrer l’Elysée Montmartre (18e), demain, avec ses rythmes punk-rock-métal. Fondé en 1984 par Perry Farrell, chanteur excentrique, et Dave Navarro, guitariste tatoué, le quatuor a imposé un son abrasif annonçant le grunge. Mais en 1991, c’est la séparation, au sommet de la gloire. Navarro rejoint les Red Hot Chili Peppers et Farrell tombe dans le mysticisme. Cet été, le gang se réunit et sort Strays, album mordant, avant de reprendre la route. Sur scène, Farrell change de costume, Navarro, affublé d’un boa en plumes, tourmente sa guitare et trois danseuses sexy aguichent le public. Difficile de faire plus rock’n’roll. I. Ch.