VIDEO. «Grave»: La bande annonce du meilleur film d'horreur de 2017 (il est français)

MIAM MIAM Le premier film de Julia Ducournau, qui fait sensation dans les festivals où il passe, sortira le 15 mars...

Fabien Randanne

— 

Garance Marillier incarne Justine dans «Grave».
Garance Marillier incarne Justine dans «Grave». — Wild Bunch

Qui a dit qu’en France on ne savait pas faire de bons films d’horreur ? Grave, qui sortira le 15 mars dans les salles, prouvera le contraire à ceux qui auraient des doutes (et qui ignoreraient l’existence de Haute Tension, Ils, A l’intérieur ou Martyrs). Les spectateurs découvriront l’histoire de Justine, une étudiante en école vétérinaire qui, bien que végétarienne, est contrainte à manger de la viande crue lors d’un bizutage. Un « défi » traumatisant qui lui fera découvrir sa vraie nature…

Grave, qui glane des prix dans presque tous les festivals où il passe ( Cannes, Sitgès, Strasbourg, Paris…), sera interdit aux moins de 16 ans. Il faut dire, comme la bande-annonce mise en ligne jeudi en témoigne, que les images choc abondent.

Hémoglobine et subtilité

Le film aurait ainsi provoqué des évanouissements lors du festival de Toronto... Pourtant, malgré quelques scènes perturbantes, Grave est loin d’être un étalage de séquences gores. Si l’hémoglobine est bien présente, Julia Ducournau livre un (premier) film bien plus subtil qu’il n’y paraît, parfois très drôle, racontant de manière métaphorique l’émancipation d’une jeune femme. Une œuvre mordante, esthétiquement léchée, qui donne envie de prendre du rab.