De Gaulle débarque en maillot

Olivier Mimran - ©2007 20 minutes

— 

Il fallait un sacré culot pour faire de De Gaulle un personnage de BD. Et une bonne dose d'humour, dont Jean-Yves Ferri fait un brillant étalage avec son De Gaulle à la plage (Dargaud). Cet hilarant hommage met en scène, sous forme de strips, le Général sur nos plages bretonnes. Sauf qu'il n'y dé­barque que pour jouir, durant l'été 1956, d'un repos temporaire et mérité. Mais quelle mouche a piqué Ferri pour s'emparer d'un tel thème ? « De Gaulle a toutes les caractéristiques d'un héros de BD : silhouette, caractère, humour..., explique l'auteur des aventures rurales d'Aimé Lacapelle (et de la série « Le retour à la terre », dessinée par Larcenet). Il est bizarre qu'on l'emploie si peu en BD. »

N'empêche que si l'on croise, au fil des gags, des figures telles qu'Yvonne de Gaulle ou Chur­chill, l'Ariégeois prend quelques libertés avec l'histoire et dresse une galerie de personnages pas piqués des hannetons. A l'image de Wehrmacht, le rejeton du chien-loup de Hitler, ou Lebornec, un petit (et omniprésent) aide de camp façon Jiminy Cricket : « C'est la conscience du Général. Et son rôle est loin d'être négligeable ! » Reste qu'on perçoit une vraie tendresse pour celui qu'on surnommait « double mètre » : « Mon de Gaulle attend le retour du destin en faisant la planche. Il me rappelle le Monsieur Hulot de Tati, qui sévissait aussi sur les plages à la même époque. »