Calvin Russel, rockeur extra-brut

C. J. - ©2007 20 minutes

— 

Calvin Russel fait partie de ses artistes américains méconnus outre-Atlantique adoptés par les Français. Il faut dire qu'il a une histoire tourmentée avec l'Oncle Sam. Après presque dix ans de prison, autant de galère, il a fallu la rencontre, en 1989, avec un producteur français à Austin pour que sa carrière démarre. A 59 ans, le visage marqué, il se dit « blasé du blues » et se définit comme un rocker texan. Un rock qui déménage, notamment dans son dernier album Unrepentant, où se glissent quelques ballades pour souffler. Sur scène, il électrise un public conquis d'avance avec sa voix rocailleuse, son énergie et sa farouche envie de faire passer des messages sur la démocratie, l'injustice, la liberté.