Cinéma, télé, livre... On passe la semaine avec Dalida

HOMMAGES Alors que 2017 marquera les trente ans de la disparition de la chanteuse, voici un petit programme pour des soirées toutes en « r » roulés, larmes écoulées et lamés dorés...

Fabien Randanne

— 

Dalida, en novembre 1984.
Dalida, en novembre 1984. — UNIMEDIA/SIPA

« Monday, Tuesday, day after day life slips away », chantait Dalida en exigeant  qu’on la laisse danser. Cette semaine rouvre le carnet de bal pour la chanteuse, qui aura notamment droit à son biopic dans les salles… Ouvrez votre agenda !

Lundi, on se met en jambes en regardant le replay de l’épisode de Personne ne bouge ! dont on a raté la diffusion la veille au soir sur Arte. L’émission sur la pop culture étrenne sa nouvelle formule avec un gros quart d’heure consacré à Dalida et à la question: « Comment expliquer le succès inébranlable de celle qui ne fut jamais qu’une interprète ? »

Mardi, on se prépare un plateau-télé (une salade mixte et quelques tranches de mimolette, par exemple, il paraît que la diva en était friande) et on s’assoit dès 20h55 sur Numéro 23. La chaîne rediffuse Dalida, le téléfilm franco-italien réalisé en 2005. L’occasion de (re) voir Sabrina Ferilli dans le rôle-titre, de compter le nombre de tenues différentes portées par l’actrice (150) et de chantonner les 23 chansons qui rythment les deux épisodes.

Mercredi, soirée cinéma. Dalida, biopic signé Lisa Azuelos sera à l’affiche de centaines d’écrans en France. Le film retrace, en éclatant la chronologie, les hauts et les bas de la carrière, mais surtout de la vie intime de la chanteuse.

Dans le rôle principal, Sveva Alviti est formidable et mérite à elle seule que l’on fasse le déplacement. Préparez les mouchoirs en papier : l’émotion sera au rendez-vous.

Jeudi, on va applaudir Dalida (presque) en vrai. C’est la première de Hit Parade au Palais des congrès de Paris… Le show musical fait revivre les stars de la chanson française que sont Sacha Distel, Claude François, Mike Brant et, donc, Dalida… en hologrammes. Sur le papier, c’est plutôt improbable, mais la curiosité est attisée. Le spectacle se poursuivra jusqu’au 26 février et partira ensuite en tournée en France, en Belgique et en Suisse.

Vendredi, on laisse infuser une tisane et on s’enroule dans un plaid pour plonger dans les pages de Chez Dalida – Le temps d’aimer, un livre paru début janvier aux éditions du Rocher. Les mots de Fabien Lecoeuvre, le spécialiste de la chanson française qui raconte la vie de la star en allant à l’essentiel, sont illustrés par des aquarelles de Philippe Lorin.