VIDEO. «Chez nous»: Catherine Jacob dans un rôle inspiré de Marine Le Pen

CINEMA La bande annonce du nouveau film de Lucas Belvaux, qui sortira le 22 février, est en ligne depuis ce vendredi...

F.R.

— 

Image extraite du trailer de «Chez nous».
Image extraite du trailer de «Chez nous». — Capture d'écran Le Pacte

Toute ressemblance avec des personnes existantes n’est pas forcément fortuite. Dans Chez nous, le nouveau film de Lucas Belvaux dont la bande-annonce a été mise en ligne ce vendredi, Emilie Dequenne incarne une infirmière à domicile nordiste approchée pour rejoindre la liste du Bloc patriotique aux municipales.

Ce parti d’extrême droite, au logo tricolore, est dirigé par une femme au carré blond… Des allusions claires au Front national et à Marine Le Pen. L’action du film se déroule à Hénard. Si cette commune est imaginaire, son nom rappelle celui du fief frontiste Hénin-Beaumont (née en 1971 de la fusion entre Hénin-Liétard et Beaumont-en-Artois).

« Une odeur abjecte qui dérange de moins en moins »

« Une parole se libère, disséminant une odeur abjecte qui dérange de moins en moins », affirme le réalisateur dans le dossier de presse. « Le film ne s’adresse pas en priorité, et ne doit pas s’adresser, qu’à des gens mobilisés, très au fait de ce qu’est vraiment l’extrême droite, ajoute-t-il. Ce que [Chez nous], montre, raconte, tout le monde peut le savoir, mais les gens s’informent plus à travers une presse qui favorise le spectaculaire ou l’émotion, que par des médias d’analyses et de réflexions ».

Chez nous est le dixième long-métrage de Lucas Belvaux. Emilie Dequenne retrouve le réalisateur belge pour la deuxième fois après Pas son genre qui lui avait valu une nomination au César de la meilleure actrice l’an passé. Le film sortira le 22 février en France.