«Super Mario Run» débarque en précommande sur la plateforme Android

JEUX VIDEO Déjà disponible pour les appareils Apple, le jeu pourrait être téléchargeable sur les autres smartphones en février ou mars...

20 Minutes avec agence
— 
Super Mario Run : la deuxième application de Nintendo après Miitomo.
Super Mario Run : la deuxième application de Nintendo après Miitomo. — Nintendo

Super Mario Run est désormais disponible en précommande sur Play Store. Il faudra encore patienter pour y jouer. Alors que les fans d’Apple peuvent jouer au dernier-né de Nintendo depuis le 15 décembre, les utilisateurs d’Android devront attendre encore un peu avant de faire évoluer le plombier moustachu dans un décor spécialement pensé pour les smartphones.

Plus de 40 millions de téléchargements en quatre jours

Ces précommandes sont pour Google l’occasion d’annoncer l’arrivée prochaine du jeu sur sa plateforme en ligne et donc de garder ses utilisateurs tentés de passer du côté obscur de la Force, soit chez Apple, pour profiter du jeu vidéo qui cartonne. En effet, Super Mario Run a décroché un record avec plus de 40 millions de téléchargements en quatre jours depuis l’Apple Store, devançant ainsi Pokémon GO.

Chaque utilisateur qui aura opté pour la précommande sera averti dès que son téléchargement de Super Mario Run sera possible. Une façon également de couper l’herbe sous le pied des virus déployés avec des versions APK vérolées et téléchargées par de nombreux impatients, croit savoir le site spécialisé  Zone Numérique.

Trois premiers niveaux gratuits

Super Mario Run « version Android » sera une copie conforme de ce que les utilisateurs d’iPhone ou d’iPad ont déjà en main, soit trois modes de jeu avec trois premiers niveaux gratuits. Pour profiter de l’ensemble de l’univers de Mario, il faudra débourser 9,99 euros.

L’application de Nintendo était restée en précommande durant environ deux mois sur l’Apple Store. Si sa présence sur le Play Store s’en approche, alors Super Mario Run pourrait être disponible en février ou mars sur Android. De quoi laisser pendant quelque temps encore l’exclusivité aux joueurs de la marque à la pomme.