VIDEO. Mort de Debbie Reynolds: De «Chantons sous la pluie» à «Will et Grace», cinq rôles marquants de l’actrice

CINEMA Retour sur quelques-uns des rôles clés de l’actrice américaine décédée mercredi…

F.R.
— 
Debbie Reynolds et Gene Kelly étaient à l'affiche de «Chantons sous la pluie».
Debbie Reynolds et Gene Kelly étaient à l'affiche de «Chantons sous la pluie». — RONALDGRANT/MARY EVANS/SIPA

« Good morning, good morning to you ! » Debbie Reynolds, décédée mercredi, restera à jamais le rayon de soleil de Chantons sous la pluie. Son rôle de Kathy Selden dans la comédie musicale de Stanley Donen l’a rendue célèbre. C’était en 1952. L’actrice américaine n’a sans doute pas signé d’autre performance plus marquante, mais sa filmographie est tout de même riche d’une quarantaine de longs-métrages.

Parmi eux, La Conquête de l’ouest, un western de 1962 coréalisé par John Ford, Henry Hataway et George Marshall, dans lequel elle donne encore de la voix : en artiste de cabaret, elle interprète la chanson phare du film, A Home in the Meadow.

Sous le signe de l’humour

Sa prestation dans La Reine du Colorado lui a valu, en 1965, une nomination à l’Oscar de la meilleure actrice. La statuette sera décernée à Julie Andrews pour Mary Poppins. La même année, elle chante encore dans Dominique, un biopic dédié à la religieuse belge qui a fait une carrière éclair dans la variété sous le pseudo de « Sœur Sourire »… 

Dans les années 1970 et 1980, Debbie Reynolds se fait rare sur grand écran, mais les spectateurs la retrouveront avec plaisir en 1997 dans In & Out, une comédie de Kevin Kline dans laquelle elle incarne une maman pressée de voir son fils se marier. Un sens de la dérision dont elle fera preuve le temps de quelques apparitions dans la série Will et Grace, diffusée sur TF1 au début des années 2000. Debbie Reynolds y jouait la mère de Grace Adler, héroïne du show. Dans l’une de ses scènes, elle fait son entrée en chantonnant : « Good morning, good morning ! ». Un air qui a rythmé sa vie, mais aussi un peu la nôtre.