Morts de Johnny Hallyday et de Jean d'Ormesson: Deux icônes disparaissent en 24 heures, ce n'est pas rare

NECROS Claude Gensac et Carrie Fisher, Michael Jackson et Farrah Fawcett, Edith Piaf et Jean Cocteau... Il est arrivé plusieurs fois que deux célébrités disparaissent le même jour, l'une éclipsant parfois l'autre sur le plan médiatique...

Fabien Randanne, avec Anne Demoulin

— 

La mort de Johnny Hallyday a éclipsé le décès de Jean D'Ormesson.
La mort de Johnny Hallyday a éclipsé le décès de Jean D'Ormesson. — Byron Purvis/VILLARD/SIPA

Ils avaient en commun des yeux clairs, bleus et perçants. La France va rendre hommage à deux de ses figures emblématiques vendredi et samedi : l’académicien Jean d’Ormesson, né le 16 juin 1925, décédé à l’âge de 92 ans dans la nuit de lundi à mardi, le 5 décembre 2017, et le chanteur Johnny Hallyday, né le 15 juin 1943, décédé à l’âge de 74 ans dans la nuit de mardi à mercredi.

« Un écrivain doit faire attention à la façon dont il meurt », avait confessé Jean d’Ormesson de façon prémonitoire sur le plateau de Salut les terriens, évoquant la triste mort de Jean Cocteau, écrasée par celle d’Édith Piaf quelques heures auparavant : « C’est très mauvais pour un écrivain de mourir en même temps que Piaf par exemple. Piaf a pris toute la lumière pour elle, et on n’a pas beaucoup parlé de Cocteau », s’était-il souvenu. Une cruelle coïncidence qui s’est produite plusieurs fois.

Claude Gensac et Carrie Fisher ont rejoint les étoiles le même jour

Deux actrices « culte » sont parties en même temps. Le 27 décembre 2016, on apprenait coup sur coup les disparitions de Carrie Fisher et de Claude Gensac. La première sera pour toujours la princesse Leia et la seconde demeurera dans les mémoires comme la « biche » de Louis de Funès, mais les médias, dont 20 Minutes, n’ont pas forcément accordé le même nombre d’articles ni le même espace à ces deux décès.

Cocteau survit quelques heures à Piaf

« C’est le bateau qui achève de couler. C’est ma dernière journée sur cette Terre », aurait déclaré Jean Cocteau en apprenant la mort de son amie Edith Piaf, le 11 octobre 1963. L’homme de lettres et réalisateur français est décédé le jour même, à l’âge de 74 ans. Jean Marais, compagnon de Jean Cocteau, aura beau réfuter l’hypothèse de la mort de chagrin, expliquant qu’il a succombé à un œdème au poumon, la légende s’inscrit dans l’histoire.

Jean Cocteau et Edith Piaf, en 1940.
Jean Cocteau et Edith Piaf, en 1940. - LIDO/SIPA

 

Mais la rumeur voulant que Cocteau ait survécu six heures à Edith Piaf est erronée : en réalité, la chanteuse française s’est éteinte le 10 octobre, peu après 13 h, mais la nouvelle n’est officialisée que le lendemain, grâce à un certificat de décès postdaté à la demande de ses proches. Pour l’anecdote, Paris Match, qui avait demandé à l’écrivain de rédiger un article à la mémoire de la chanteuse, a consacré  l’essentiel de sa Une à Edith Piaf, renvoyant à un bandeau « l’hommage à Jean Cocteau ».

La mort de JFK éclipse celles d’Aldous Huxley et C.S. Lewis

Le 22 novembre 1963 est resté dans l’histoire comme le jour de l’assassinat de John Fitzgerald Kennedy à Dallas. Cet événement majeur, qui a traumatisé l’Amérique, a complètement éclipsé dans les médias les morts de deux grands écrivains du XXe siècle. Aldous Huxley, auteur notamment du Meilleur des mondes, atteint d’un cancer de la gorge, et C.S. Lewis, qui a entre autres signé Le Monde de Narnia, sont également décédés ce 22 novembre-là. Quelques années plus tard, Peter Kreeft imaginera la rencontre de ces deux hommes de lettres avec JFK au purgatoire dans un livre – inédit en France – Between Heaven and Hell.

A Hollywood, River Phoenix relègue Federico Fellini au second plan

L’un était un « maestro » du 7e art, l’autre un talent prometteur du cinéma. Federico Fellini et River Phoenix sont tous les deux morts le 31 octobre 1993. Si, en France, le décès du réalisateur italien a fait la Une de nombreux journaux, aux Etats-Unis, il en a été autrement. Hollywood a été sous le choc de la disparition, à l’âge de 23 ans, du jeune River, emporté par une overdose à la sortie du Viper Room, dont Johnny Depp était à l’époque le copropriétaire.

Federico Fellini et River Phoenix, tous deux décédés le 31 octobre 1993.
Federico Fellini et River Phoenix, tous deux décédés le 31 octobre 1993. - HABIB/SIPA - RONALDGRANT/MARY EVANS/SIPA

 

L’aura de scandale couplée au décès en pleine jeunesse d’une gloire montante ne pouvait que défrayer la chronique. Federico Fellini, qui avait reçu un Oscar d’honneur pour l’ensemble de sa carrière quelques mois plus tôt, a été relégué au second plan.

Bergman et Antonioni, double chagrin pour le cinéma

Le 30 juillet 2007, jour de deuil pour les cinéphiles. Ce jour-là, ce sont deux grands noms du 7e art d’auteur européen qui ont disparu : Ingmar Bergman s’est éteint sur l’île de Fårö et Michelangelo Antonioni à Rome, quelques heures plus tard. Le premier avait 89 ans et le second 94 ans.

Ingmar Bergman et Michelangelo Antonioni.
Ingmar Bergman et Michelangelo Antonioni. - JONAS EKSTROMER / SCANPIX SWEDEN / AFP - Stephen Shugerman / Getty Images North America / AFP

 

Tous deux s’étaient retirés des plateaux de cinéma depuis de nombreuses années, mais leur disparition était celle de deux monstres sacrés. Libération a fait sa Une du 31 juillet (« Le Silence ») sur le décès de Bergman et a dédié celle du 1er août à Antonioni (« Buona “Notte” »). Les Cahiers du cinéma leur ont consacré quelques semaines plus tard un hors-série intitulé « Deux grands modernes ».

Farah Fawcett dans l’ombre de Michael Jackson

« Michael Jackson est mort. » Lorsque l’information est tombée, le 25 juin 2009, elle s’est transformée en séisme médiatique secouant le monde entier. Le King of Pop, qui devait remonter sur scène quelques mois plus tard a succombé à une overdose médicamenteuse quelques jours à peine avant son 51e anniversaire. Son décès a éclipsé complètement celui de Farrah Fawcett.

Michael Jackson et Farrah Fawcett.
Michael Jackson et Farrah Fawcett. - Mark Mainz / Getty Images North America / AFP - FREDERICK M. BROWN / Getty Images North America / AFP

La comédienne, mondialement célèbre pour son rôle dans Drôles de dames, s’est éteinte le même jour, à l’âge de 62 ans. L’actrice américaine, figure culte pour toute une génération, n’a peut-être pas eu droit à tous les honneurs médiatiques qu’elle méritait.