Nina Simone sera honorée à titre posthume

MUSIQUE La chanteuse soul a secoué le monde et l’industrie tout au long de sa carrière…

20 Minutes avec agences

— 

Nina Simone
Nina Simone — WENN

Nina Simone a toujours été une célébrité clivante. Quatorze ans après sa mort cependant, l’industrie a décidé de rendre hommage à celle qui demeure l’une des plus grandes chanteuses soul de l’Histoire, en lui remettant à titre posthume un Special Merit Award.

« Cette année, les Special Merit Awards honoreront un groupe d’artistes prestigieux et diversifiés qui ont contribué de manière conséquente à l’Histoire de la musique », a déclaré Neil Portnow, PDG de la Recording Academy, qui organise la cérémonie.

La cérémonie remettra également en février prochain, en même temps que les Grammy Awards, ses prix au pianiste Ahmad Jamal, à Sly Stone, ou encore au Velvet Underground. « Ces icônes particulièrement inspirantes seront honorées pour leur talent, leur créativité et leurs techniques visionnaires, a rajouté Neil Portnow. Leur succès et leur passion ont permis de créer un héritage intemporel. »

>> A lire aussi : Zoé Saldana en Nina Simone crée la polémique

Une vie héroïque

Pianiste classique avant d’être chanteuse, Nina Simone a toujours porté en elle la colère noire induite par le destin que lui avait réservé sa couleur de peau dans un pays encore très ségrégationniste dans les années 60, à l’époque de son émergence. Son morceau Mississipi Goddam, inspiré par les violences racistes, avait créé une polémique considérable à sa sortie en 1964.

La colère qui habitait alors Nina Simone s’était avérée bien plus profonde que le morceau le laissait penser puisque son engagement auprès des Black Panthers et des mouvements de revendication les plus radicaux dissimulaient en fait une santé mentale précaire qui avait fini par faire sombrer la chanteuse. Restée loin de la scène médiatique pendant près de 10 ans, elle était réapparue dans un triste état dans les rues parisiennes dans les années 80 avant d’effectuer un retour mémorable avec la reprise de son classique My Baby Just Cares for Me.

Une vie héroïque et tragique très justement racontée dans le documentaire What Happened Miss Simone ?, produit par sa fille et diffusé sur Netflix. Une belle manière de rappeler l’importance de Nina Simone, tant sur le plan musical que politique et sociétal.