AventPop #24: Bob Dylan décroche le prix Nobel de littérature (et ça lui en touche une sans faire bouger l’autre)

RÉTROSPECTIVE Jusqu’à Noël, « 20 Minutes » vous propose de (re)découvrir chaque jour l’un des petits ou grands phénomènes de la culture pop qui ont marqué l’année écoulée…

C.W.

— 

Bob Dylan, prix Nobel de littérature
Bob Dylan, prix Nobel de littérature — Chris Pizzello/AP/SIPA

Amusants, stupéfiants, émouvants, insolites ou impressionnants… Les événements et anecdotes ont été nombreux en 2016, côté pop culture. Jusqu’à Noël, 20 Minutes vous propose sa sélection de coups de cœur et de clins d’œil glanés ces derniers mois. Un florilège subjectif qui vous rappellera peut-être aussi de bons souvenirs…

13 octobre 2016. Après la Biélorusse Svetlana Alexievitch, le prestigieux prix Nobel de littérature est décerné à l’Américain Robert Allen Zimmerman. Encore un mystérieux auteur inconnu au bataillon ? Pas vraiment, puisque l’homme répond également au nom de Bob Dylan. Et ça change la donne tout d’un coup. Car ce 13 octobre 2016, pour la première fois de son histoire, l’Académie salue le talent d’un chanteur, musicien, et poète, pour « avoir créé de nouvelles expressions poétiques dans la grande tradition de la chanson américaine ».

La chanson peut-elle être considérée comme de la littérature ? A l’annonce du nouveau prix Nobel, la décision ne fait pas l’unanimité : certains saluent le choix de l’Académie, d’autres s’en moquent, une poignée s’insurge. Mais peu importe, l’artiste de 75 ans restera à jamais le prix Nobel de littérature de l’année 2 016.

Et après ? Rien, ou peu. En concert le soir même à Las Vegas, Bob Dylan ne lâche pas un mot sur son Nobel. Durant les deux semaines suivantes, les spéculations vont bon train : l’artiste en a-t-il quelque chose à faire de sa récompense ? Se rendra-t-il en Suède récupérer son prix ? Snobe-t-il l’Académie ? Fin octobre, Dylan sort enfin de son silence. Oui, il fera bel et bien le déplacement pour recevoir cette récompense « stupéfiante, incroyable ». Mais pas maintenant. Peut-être au printemps… Et oui, il est content. Selon les Stones, leur ami avait l’air honoré le jour de la nouvelle. Dylan confiera d’ailleurs plus tard « être reconnaissant de cet honneur », mais aussi « sans voix ».

En attendant, le 10 décembre dernier, c’est son ami Patti Smith qui a fait le déplacement pour lui. Très impressionnée et stressée, la chanteuse en a carrément oublié les paroles de A Hard Rain’s A-Gonna Fall. « Je me suis rendu compte que je n’avais peut-être pas vécu à l’époque d’Arthur Rimbaud, mais que j’avais tout de même vécu à celle de Bob Dylan, a-t-elle ajouté. J’ai aussi pensé à mon mari, je me suis souvenue qu’on chantait cette chanson ensemble. Je pensais à ses mains sur la guitare », expliquera-t-elle plus tard. Elle est bien entendu toute pardonnée. Quant à Dylan… Ce petit filou foulera-t-il vraiment le sol suédois au printemps ? Seule 2 017 nous le dira.

>> Retrouvez tous les épisodes de notre calendrier de l’AventPop