La récré des apprentis bouquineurs

Loren Baux - ©2007 20 minutes

— 

La lecture est un jeu comme les autres. Et ce ne sont ni Sami ni Benjamin (11 ans), présents dès l'ouverture hier matin au 23e Salon du livre et de la presse jeunesse de Seine-Saint-Denis, à Montreuil, qui diront le contraire. Ces deux élèves de sixième se font dessinateurs de BD sur les tables inclinées et éclairées de l'atelier Casabulles. « Je ne pensais pas autant m'amuser, » raconte l'un, très excité, tandis que l'autre le coupe net : « Y'a des dessinateurs de mangas qui dédicacent. » Les copains partent en courant dans le brouhaha des allées chasser les signatures.

Au sous-sol, Marie Horel, professeur de français à Noisy-le-Sec, lâche ses élèves dans la Fabrique : une salle de jeu géante de 1 500 m2 créée par l'auteur-illustrateur Olivier Douzou, lauréat du prix Baobab 2006. Une première. « C'est une façon ludique pour mes élèves de découvrir l'objet livre et l'univers des auteurs », explique Marie. Au premier étage, ce sont des seconde qui rencontrent neuf auteurs de littérature ado dans le Juke-box à lire, un espace interactif où les écrivains parlent de leurs romans et d'eux à travers leur musique, leur série préférée.

Entre deux ateliers, les lecteurs en herbe de tous âges dénichent conseils et nouveautés chez les 270 éditeurs... et éliront même ce soir les prix Tam-tam des meilleurs romans et le tout nouveau prix BD. Une vraie cour de récréation littéraire, jusqu'au 3 décembre.