AventPop #6: Ceux qui aiment les zombies prendront le «Dernier train pour Busan»

RETROSPECTIVE Jusqu’à Noël, « 20 Minutes » vous propose de (re)découvrir chaque jour l’un des petits ou grands phénomènes de la culture pop qui ont marqué l’année écoulée…

Fabien Randanne

— 

Un zombie de «Dernier train pour Busan» qui n'a peut-être pas composté son ticket mais ne sera pas mis à l'amende pour autant.
Un zombie de «Dernier train pour Busan» qui n'a peut-être pas composté son ticket mais ne sera pas mis à l'amende pour autant. — Splendid film GmbH

Amusants, stupéfiants, émouvants, insolites ou impressionnants… Les événements et anecdotes ont été nombreux en 2016, côté pop culture. Jusqu’à Noël, 20 Minutes vous propose  sa sélection de coups de cœur et de clins d’œil glanés ces derniers mois. Un florilège subjectif qui vous rappellera peut-être aussi de bons souvenirs…

17 août 2016. Le Pays du matin calme s’amuse une nouvelle fois à agiter nos nuits de cauchemars. Dernier train pour Busan déboule dans les salles françaises après avoir fait un passage remarqué au Festival de Cannes, en mai, en « séance de minuit ».

Dans ce film sud-coréen signé Sang-Ho Yeon, les passagers d’un train s’échinent à repousser les assauts de morts-vivants, mais certains ne peuvent éviter les morsures et se retrouvent à leur tour zombifiés. Un pitch de série B, traité efficacement du côté de l’action, et qui ne se prive pas de s’aiguiller sur les rails de l’humour et de l’émotion. Un mélange des genres qu’aucun blockbuster américain de l’été (Independence Day : Resurgence, Suicide Squad, Jason Bourne…) n’est parvenu à nous offrir.

Et après ? Dernier Train pour Busan a été accueilli avec une unanimité critique, de L’Humanité (« C’est à la fois humoristique, humain et haletant ») au Figaro (« Une nouvelle pépite du septième art coréen ») en passant par Les Cahiers du cinéma (« Le symbole d’une renaissance du cinéma de genre coréen après des années d’agonie »). Côté box-office, le film a attiré plus de 275 000 spectateurs dans les salles françaises. En Corée du Sud, le carton est total avec plus de 11 millions d’entrées… pour un pays de 50 millions d’habitants.

>> Retrouvez par ici tous les épisodes de notre calendrier de l'AventPop