Fishbach aux Trans Musicales, du très beau sombre

#20MINUTESENTRANS L’artiste dévoilera sa création à l’Aire Libre pendant le festival…

Constance Daulon

— 

Le premier album de Fishbach sort le 27 janvier.
Le premier album de Fishbach sort le 27 janvier. — YANN MORRISON

Elle était présente aux « Bars en Trans » l’année dernière, elle revient cette année avec une création musicale spéciale pour les Trans Musicales. Un sacré bond en avant qui représente bien ce qui s’est passé cette année pour la native de Charleville-Mézières : un titre Mortel  qui nous a tous plongés dans une certaine torpeur, un EP aussi diversifié que sa voix, un prix des Inouïs du Printemps de Bourges pour récompenser sa présence hypnotique… Et la dernière étape de ce début de carrière aura lieu en janvier quand elle sortira son premier album. Flora Fishbach est partout et partout où elle passe, elle laisse sa trace singulière grâce son timbre et sa volonté de mélanger les couleurs de la pop française sans se censurer.

Et c’est bien ce qu’elle compte faire cette semaine avec, pour la première fois, des musiciens pour l’accompagner. « L’année dernière, j’étais seule sur scène et j’avais juste sorti un EP, se souvient-elle. Là, grâce au groupe et au temps donné, j’ai les moyens de créer ce que je veux sur cette scène de théâtre. » Une résidence à l’Aire libre est souvent bon signe :  Stromae et Jeanne Added s’y sont notamment produits. « Ce sont totalement des exemples à suivre, reconnaît-elle volontiers. Ils ont chacun leur personnage qui m’inspire. Et c’est fabuleux ce qu’ils ont réussi à faire : passer du milieu de la musique indé au grand public. »

Vers la lumière

Fishbach a mis toutes les chances de son côté en s’entourant d’amis et pas des moindres : Michelle Blades et Lockhart. « Ce sont des artistes avec leur univers et non des musiciens de session. J’ai l’impression de former un vrai groupe avec eux, même si j’y ajouterai ma solitude. » Un choix évident et logique pour la chanteuse qui a répété tout le mois de novembre pour cette première expérience qui tombe à point nommé. « Ca fait trois ans que je joue toute seule, j’arrive un peut au bout de ce truc et j’avais envie d’évoluer depuis un an. » L’occasion aussi de présenter les chansons de son futur album adaptées pour le live.

« Il est composé de 12 morceaux très différents, mais toujours dans un patchwork pop. » On a eu la chance de l’écouter et on confirme volontiers cet éventail poétique et obscur. « Ma voix est un peu moins grave, confie celle dont les cordes vocales sont souvent qualifiées d’androgynes. J’ai pris un peu de maturité à force de l’utiliser mais le spectacle sera toujours sombre dans l’esthétique. » Ce fameux contraste entre son et lumière. Nul ne doute qu’avec cette création aux Trans Musicales, Fishbach atteindra l’incandescence. Définition du Larousse : Emission de rayonnement visible d’origine thermique et état d’un corps porté à haute température qui émet de la lumière. (Et du son.)

 

#20MinutesEnTrans

Des journalistes de la rédaction vont emmener trois lecteurs de 20 Minutes au festival des Trans Musicales à Rennes. On s'occupe de tout : transport, logement, accréditations... Mais avant de les emmener dans des reportages, en coulisses et en interviews, on a voulu les faire bosser un peu. Ils nous ont ainsi transmis leurs premières questions d'envoyés spéciaux qu'on a ensuite posées à Fishbach lors de l'interview pour cet article.