«Final Fantasy XV»: Dix ans après, le jeu sort enfin

JEUX VIDEO Dix ans après ses premières ébauches, « Final Fantasy XV » est enfin disponible mais sa genèse tumultueuse a fait croire à certains que le jeu ne sortirait peut-être jamais…

Jean-François Morisse

— 

Une aventure en monde ouvert dans laquelle le joueur se déplace à pied, en voiture ou à dos de chocobo.
Une aventure en monde ouvert dans laquelle le joueur se déplace à pied, en voiture ou à dos de chocobo. — Square Enix

Le projet a été annoncé lors du salon E3 de 2006. Le jeu doit alors s’intituler Final Fantasy Versus XIII. A sa tête, le Japonais Tetsuya Nomura bien connu pour avoir conçu les jeux d’aventure Kingdom Hearts, mélange de mondes fantastiques et d’univers Disney.

>> A lire aussi : «Kingsglaive »: Enfin un bon film «Final Fantasy»?

Après bien des péripéties, des rumeurs d’annulation et quelques annonces lors de salons comme le Tokyo Game Show, le jeu arrive enfin sous un autre titre : Final Fantasy XV. Car entre-temps, un Final Fantasy XIV a vu le jour en 2013… Aux côtés de Nomura, Hajime Tabata rejoint l’équipe pour rapidement devenir le seul maître d’œuvre. Un changement de réalisateur qui intervient alors même que le jeu est en cours de conception…

Monde ouvert

Longue et tumultueuse, la création de ce quinzième épisode de la série de jeux de rôle (RPG) Final Fantasy l’a été. Le temps pour le jeu de se nourrir de multiples influences, quitte à prendre le risque de perdre en cohérence. Pour la première fois depuis 1987, date de la création du premier épisode, l’aventure se vit dans un monde ouvert.

Noctis et ses trois camarades Ignis, Prompto et Gladiolus.
Noctis et ses trois camarades Ignis, Prompto et Gladiolus. - Square Enix

Noctis et ses trois camarades Ignis, Prompto et Gladiolus arpentent ainsi les différentes régions du monde d’Eos librement. Ajout d’Hajime Tabata, la voiture dans laquelle ils peuvent se déplacer les emmène quasi automatiquement d’un lieu à l’autre. A moins qu’ils ne préfèrent se déplacer à dos de chocobo, sortes d’autruches géantes et créatures emblématiques de la série.

Anachronismes

Car Final Fantasy est un étonnant et parfois improbable mélange des genres. Les héros utilisent des smartphones et, en même temps, se battent avec des épées ou des sortilèges. Ils avalent des élixirs et des potions pour ensuite filer au restaurant engloutir un croque-madame ou un jambalaya.

Spécialité de Noctis, le héros, la pêche ! Entre deux combats il pourra donc aller taquiner le goujon.
Spécialité de Noctis, le héros, la pêche ! Entre deux combats il pourra donc aller taquiner le goujon. - Square Enix

Certains personnages rencontrés sont particulièrement farfelus, comme ce chasseur de scoop qui, après avoir fait chanter le héros, s’excuse en avouant être « journaliste à mi-temps, et bijoutier le soir ». L’univers de Final Fantasy est ainsi incroyablement riche et pour tout dire un peu foutraque. On aime ou pas.

Une aventure sentimentale avant tout

Reste que Final Fantasy XV n’a, dans le fond, pas dévié de cap depuis sa création. « Le jeu se déroulera dans un environnement moderne et comprendra des personnages sensibles et réalistes, confiait Tetsuya Nomura en 2006, ainsi qu’une histoire dont la thématique centrale sera celle des liens affectifs. »

Les relations entre les personnages sont au coeur de ce FF XV.
Les relations entre les personnages sont au coeur de ce FF XV. - Square Enix

Ce nouveau volet parle en effet d’amitié entre les quatre principaux protagonistes, mais aussi d’amour, qui était déjà le thème central de Final Fantasy VIII. L’aventure débute quand le prince Noctis part pour la baie de Galdina épouser sa promise… Evidemment, des événements tragiques rendront la noce impossible, lançant le prince et ses compagnons dans une grande aventure à la recherche de reliques et de pouvoirs magiques.

Un game design daté ?

L’histoire d’amour, somme toute universelle, prend finalement la forme d’une aventure assez classique où l’on multiplie les quêtes en enchaînant les allers-retours entre un point A et un point B, tout en livrant des combats non plus au tour par tour mais en temps réel pour des affrontements épiques et parfois spectaculaires. Afin de mieux dérouler l’histoire, des séquences cinématiques somptueuses mettent en valeur l’intrigue et les personnages qui restent le point d’orgue de ce RPG.

Une grande aventure pour tous

On tombe d’autant plus sous le charme qu’il n’est absolument pas nécessaire de connaître les précédents épisodes ou leur mythologie pour se lancer dans l’aventure. « Un Final Fantasy pour les fans et les nouveaux venus », est-il annoncé lorsqu’on lance le jeu. Final Fantasy XV n’est pas une suite mais un épisode inédit dans un univers aux multiples références et dont l’approfondissement aura pris plus de 10 ans.

Retrouvez toute l'actualité du jeu vidéo dans Jeux Vidéo Magazine.
Retrouvez toute l'actualité du jeu vidéo dans Jeux Vidéo Magazine. - LDS

En papier ou en numérique, abonnez-vous à Jeux Vidéo Magazine à partir de 18 euros.