VIDEO. Bruce Springsteen, Robert De Niro et Tom Hanks décorés par Barack Obama

HONNEURS Le président américain a honoré plusieurs célébrités avant de passer le relais à Donald Trump…

20 Minutes avec agences

— 

Barack Obama
Barack Obama — WENN

Barack Obama a tenu à décorer quelques artistes avant de quitter définitivement la Maison Blanche. Le président américain sortant a organisé son ultime Cérémonie de la Médaille présidentielle de la Liberté. Celle-ci lui a permis de rendre hommage à 21 personnalités qui ont œuvré pour le rayonnement de la culture américaine à travers le monde.

Cette fournée étant la dernière sélectionnée par Barack Obama, elle se devait d’être particulièrement prestigieuse et symbolique. Ça n’a pas manqué, puisque le président a réuni à ses côtés comédiens, chanteurs, mais aussi architectes, scientifiques et sportifs.

De fait, il y avait du beau monde à la Maison Blanche ce mardi : Robert De Niro a pu croiser le fer avec Bruce Springsteen et Tom Hanks, alors que Michael Jordan a pu partager quelques idées avec l’architecte Frank Gehry en compagnie de Lorne Michaels, le créateur du Saturday Night Live, un programme récemment décrié sur Twitter par Donald Trump. « Tous les gens présents sur cette scène m’ont touché très intimement un jour ou l’autre, a déclaré Barack Obama en remettant ses médailles. Voilà des personnalités qui m’ont permis de devenir celui que je suis aujourd’hui. »

Un président reconnaissant

Si Robert Redford, Diana Ross, Kareem Abdul-Jabbar ou encore l’artiste Maya Lin ont aussi eu droit aux honneurs de Barack Obama, ils viennent boucler une liste conséquente d’artistes et personnalités décorés au cours des deux mandats du président.

En effet, ce dernier aura marqué l’Histoire en se montrant particulièrement généreux avec ses « Médailles présidentielles de la Liberté », l’équivalent américain de la Légion d’Honneur. Il en aura distribué 123 entre 2009 et 2017, soit, 22 de plus que Ronald Reagan, qui détenait le record jusque-là.

>> A lire aussi : Séquence émotion... Obama fait pleurer Michael Jordan

Dès 2009, Barack Obama avait affirmé ses orientations politiques en décorant notamment le comédien Sidney Poitier – le premier comédien noir à devenir une star à Hollywood – et en offrant une médaille post-mortem au politicien et activiste gay Harvey Milk. Aujourd’hui, en décorant notamment Bruce Springsteen, il montre aussi sa gratitude à ceux qui ont pu le soutenir tout au long de ses mandats, et qui continuaient encore récemment à soutenir la candidature démocrate de Hillary Clinton. « Personne ne peut nier que les individus décorés aujourd’hui l’ont largement mérité », a conclu Barack Obama, qui aura, lui aussi, su faire rayonner son pays depuis sa première investiture en 2009.