Le clown Oleg Popov est mort

DISPARITION L’artiste russe était encore en activité dans le monde du cirque lorsqu’il est décédé mercredi, à l’âge de 86 ans…

20 Minutes avec AFP

— 

Oleg Popov en mai 2011, à Berlin.
Oleg Popov en mai 2011, à Berlin. — Britta Pedersen / dpa / AFP

Les Russes pleurent celui qui les a tant fait rire. Oleg Popov, ex-gloire du cirque soviétique et plus vieux clown du monde en exercice est mort mercredi, victime d’un arrêt cardiaque. Il avait 86 ans.

L’artiste se trouvait dans son hôtel de Rostov-sur-le-Don, au sud de la Russie, où il faisait halte dans le cadre de sa tournée, lorsque « son cœur s’est arrêté », a déclaré le directeur du cirque local, Dmitri Reznitchenko. « Il ne s’était plaint d’aucune (douleur), il regardait simplement la télévision ».

La dépouille d’Oleg Popov sera rapatriée en Allemagne où il vivait avec sa famille depuis la chute de l’URSS.

Star dans le monde entier

Né à Moscou en 1930, l’artiste est entré à 14 ans à l’école du cirque de l’actuelle capitale russe. C’est là qu’il a appris à jongler en marchand sur une corde. Il a commencé sa carrière de clown cinq ans plus tard au sein de la Compagnie d’Etat du cirque. En 1956, il participe à la première tournée internationale d’un cirque soviétique censée améliorer l’image de l’URSS à l’étranger.

« Il avait réussi à créer cette image unique d’un clown excentrique, capable d’illuminer [le cirque] en n’apparaissant qu’une seule fois et chacune de ses performances était une fête », a avancé le ministre russe de la Culture Vladimir Medinski. Le Grand cirque de Moscou a quant à lui salué sa « contribution inestimable à l’histoire de l’art clownesque russe et étranger ».