VIDEO. Dans le dernier clip de Black M, Vincent Cassel rejoue une scène de «La Haine»

MUSIQUE Le personnage de Vinz a changé mais sa rage et sa violence verbale sont restées les mêmes...

20 Minutes avec agence
— 
Vincent Cassel à Cannes en mai 2015.
Vincent Cassel à Cannes en mai 2015. — Sipa

Mis en ligne ce lundi, le clip de Cheveux Blancs, le dernier titre du  , se conclut sur une scène dans laquelle Vincent Cassel rejoue une séquence-culte du film La Haine, sorti en 1995.

Aujourd’hui, le look de l’acteur a changé. Il apparaît avec une barbe et des cheveux longs, hirsutes et couleur poivre et sel, pour coller au titre du morceau de l’ancien membre de Sexion d’Assaut. L’artiste y chante d’ailleurs : « Je me sens menacé par le temps, cheveux blancs, j’ai rien vu passer. »

Agressivité, hargne et violence verbale

Mais s’il a vieilli et qu’il conclut sa saillie d’un joli sourire, le personnage joué par Vincent Cassel dans  n’a rien perdu de l’agressivité et de la hargne qui avaient rendu la scène et sa violence verbale inoubliables.

On y voyait un Vinz rasé et aux cheveux très courts exprimer sa rage face à un miroir avant de brandir une arme à feu imaginaire avec laquelle il finissait par tirer. Tout comme  le fait vingt-et-un ans après sur les images en noir et blanc de la vidéo qui rappellent le passage du temps, mais aussi le choc qu’avait engendré le film original à sa sortie.