«Doctor Strange»: Tilda Swinton défend la diversité du casting de Marvel

CINEMA L’actrice a été accusée de participer au « whitewashing » en acceptant de jouer le rôle d’un personnage asiatique dans l’adaptation du comics « Doctor Strange »…

20 Minutes avec agences
— 
Tilda Swinton
Tilda Swinton — WENN

En acceptant le rôle de l’Ancien dans Doctor Strange, Tilda Swinton a soulevé une vague d’indignation. Le personnage est en effet un homme asiatique dans les comics Marvel, et l’actrice ainsi que le réalisateur Scott Derrickson ont été accusés de participer au blanchiment des héros de cinéma, appelé aux Etats-Unis « whitewashing », notamment par l’actrice Margaret Cho.

>> A lire aussi : VIDEO. «Wonder Woman», «King Kong», «Doctor Strange»: Les trailers du Comic Con à ne pas manquer

Tilda Swinton est revenue sur la polémique. Pour elle, que ce rôle ne respecte pas le livre original est au contraire une preuve d’ouverture et de diversité. « Ironiquement, leur casting est diversifié de façon positive dans ce cas : l’Ancien dans le film n’a jamais été écrit comme un vieil homme tibétain barbu ainsi qu’il est décrit dans les comics », a-t-elle expliqué dans Out, avant d’ajouter : « Le baron Mordo, un caucasien de Transylvanie dans les nouvelles graphiques, est ici joué par Chiwetel Ejiofor. Benedict Wong interprète un rôle significatif et étendu de Wong, qui, dans les comics, est un personnage mineur ».

Tilda Swinton soutient Marvel

L’actrice affirme également que « Marvel a à cœur de créer un univers divers et vibrant, faisant fi de tous les stéréotypes et clichés ».

De plus, Tilda Swinton rappelle qu’elle a toujours été du côté des minorités, étant elle-même considérée dans le métier comme une personne à part, loin du cliché de l’actrice hollywoodienne. Une singularité qui a d’ailleurs toujours plu à David Bowie, lui-même ayant passé toute sa carrière à jouer sur les codes.

« Je n’ai pas grand-chose à ajouter si ce n’est que quiconque demande une plus grande représentation de la diversité dans le monde dans lequel nous vivons a tout mon soutien, a-t-elle ajouté. Je suis quelqu’un qui a travaillé depuis le début avec une esthétique queer, donc l’urgence que cette voix soit portée sera toujours la bienvenue. »