Lady Gaga: Que prépare-t-elle pour le Super Bowl ?

SUPER BOWL La chanteuse se produira durant la mi-temps du mythique évènement sportif en février prochain…

20 Minutes avec agences

— 

Lady Gaga
Lady Gaga — WENN

Lady Gaga aura dans quelques mois la lourde tâche de succéder à Beyoncé, Coldplay et Bruno Mars. Les trois artistes avaient livré en février dernier un show mémorable lors de la mi-temps du dernier Super Bowl (la finale du championnat de football américain), qui célébrait alors son cinquantième anniversaire.

L’événement, qui explose chaque année les records d’audiences, avait attiré 111 millions de téléspectateurs, avec un pic à 115 millions lors du concert de la mi-temps. De quoi mettre la pression à Lady Gaga, qui se produira l’an prochain sur la pelouse du NRG Stadium de Houston ?

Pas vraiment. Habituée des shows à l’américaine, la chanteuse se montre plutôt détendue. « Le meilleur moyen de repousser les limites, c’est avec ses tripes et son talent », explique-t-elle tout simplement sur 97.1 AMP Radio.

Lady Gaga, retour à l’authenticité ?

La chanteuse, qui se lancera également bientôt dans une tournée des bars et des pubs aux Etats-Unis afin de la faire la promotion de son nouvel album, Joanne, tient précisément à ne pas trop en faire sur la scène du Super Bowl. « On a aussi envie de repousser les limites côté créativité, de musique, et de faire monter la performance d’un cran, mais je ne sais pas si c’est l’endroit pour repousser les limites autrement », a-t-elle ainsi expliqué, laissant entendre que sa performance ne serait peut-être pas si provocante que les fans l’imaginent.

>> A lire aussi : Lady Gaga annonce une tournée... des bars américains

La raison ? Lady Gaga souhaite avant tout satisfaire… les fans de foot US. « Je veux simplement vraiment être là pour les fans de football, parce que c’est pour ça que l’on m’engage », a-t-elle ajouté.

A moins qu’elle ne souhaite pas avoir de problèmes avec la NFL, qui n’avait pas hésité à poursuivre en justice M.I.A. pour avoir fait un doigt d’honneur sur scène – la NFL a réclamé plus de 16.6 millions de dollars à la chanteuse en 2014 – ni avec le public américain, toujours traumatisé par le téton piercé de Janet Jackson en 2004.