Comics: Un dessinateur de Wonder Woman met fin aux interrogations sur sa bisexualité

BANDE DESSINEE C’est l'un des dessinateurs de la mythique série de DC Comics qui a officiellement mis fin cette semaine aux débats…

Claire Planchard

— 

Image extraite du film «Wonder Woman»
Image extraite du film «Wonder Woman» — Copyright Warner Bros. France

Le débat fait rage depuis sa naissance il y a 75 ans, Wonder Woman aime-t-elle aussi les femmes ? Le fait que Wonder Woman soit née sur une île uniquement peuplée d’Amazones aurait pu être un indice pour les lecteurs les moins perspicaces. Le fait qu’elle tombe amoureuse d’un naufragé sur Themyscira a brouillé les pistes.

« Cela ne fait aucun sens logique autrement »

Mais Greg Rucka, l’un des dessinateurs de la superhéroïne, qui est revenu chez DC Comics cette année pour la série Renaissance célébrant les 75 ans de l’héroïne de bande dessinée, a levé tout doute qui pouvait encore subsister. Il a expliqué dans un entretien au site spécialisé Comicosity publié le 28 septembre, que Wonder Woman était bisexuelle.

« Quand vous pensez à ce que le concept de Themyscira implique, la réponse est "comment pourraient-elles ne pas toutes êtres dans une relation de même sexe" ? Cela ne fait aucun sens logique autrement », a souligné le dessinateur.

« L’idée c’est d’avoir une relation amoureuse et sexuelle qui soit satisfaisante. Et la seule option ce sont des femmes. Mais une Amazone ne regarde pas une autre Amazone en disant "tu es gay". Pas du tout. Le concept n’existe pas », explique l’auteur.

Une première bande-annonce équivoque

La bisexualité de Wonder Woman alias Diana Prince n’est pas évidente dans la première bande-annonce du film consacré à l’Amazone dévoilée lors du Comic-Con de San Diego en juillet.

L’héroïne incarnée par l’actrice Gal Gadot y est vue se penchant sur le soldat naufragé Steve Trevor (Chris Pine).

« Tu es un homme ? » lui demande-t-elle et il répond : « ben oui ça ne se voit pas ? »

« Wonder Woman » doit sortir aux Etats-Unis en juin 2017.