Le réalisateur de films gore Herschell Gordon Lewis est mort

DISPARITION Le réalisateur américain est notamment connu pour son film « Blood Feast »…

F.R.

— 

Le réalisateur Herschell Gordon Lewis - image non datée.
Le réalisateur Herschell Gordon Lewis - image non datée. — AP/SIPA

Il n’est pas le réalisateur de films d’horreur le plus connu, mais il a marqué le cinéma de genre de son empreinte. Il était surnommé le « pape du gore » (terme anglais signifiant littéralement « sang séché ») car il a donné naissance au « splatter movies » (les films « qui éclaboussent »), un sous-genre prisé des fans d’épouvante. Herschell Gordon Lewis est décédé ce lundi, à l’âge de 87 ans. La cause de sa mort n’a pas été révélée.

On lui doit notamment 2.000 Maniacs, un long-métrage de 1964 dans lequel des touristes sont massacrés par des villageois sadiques qui a eu droit à un remake en 2005, 2.001 ManiacsBlood Feast (Orgie sanglante en VF) et sa cérémonie sacrificielle sanglante avaient également marqué les esprits en 1963…

Plusieurs casquettes

Durant toute sa carrière, le cinéaste américain a signé trente-huit films entre 1960 et 2009 en tant que réalisateur, mais il a aussi occasionnellement revêtu les casquettes de scénariste, de directeur de la photographie, d'acteur ou bien encore de compositeur.

« Incontestablement (et assez étrangement !), j’ai changé le cours de l’histoire du cinéma. Du coup, j’imagine de futurs articles sur le cinéma (qui seront probablement édités sur Internet) dans lesquels je serai listé comme un pionnier, avait-il déclaré au site français Film de culte en 2013. J’imagine que c’est mieux que de passer toute sa vie à être ignoré ! »