Preview BD : Pénélope Bagieu rend hommage à quinze femmes d’exception

BD Les éditions Gallimard et « 20 Minutes » ont le plaisir de vous présenter le nouvel album de l’une des auteures françaises les plus populaires…

Olivier Mimran

— 

Extrait de
Extrait de — P. Bagieu & Gallimard BD 2016

Près de dix ans après avoir lancé son premier blog BD, la bédéaste française la plus suivie de la Twittosphère renoue avec ce support typiquement amateur… en professionnelle:  Pénélope Bagieu a en effet publié, cette année, quinze portraits de femmes remarquables sur la plateforme de blogs de nos confrères du monde.fr.

À l'occasion de leur compilation dans Culottées, la créatrice de Joséphine a révélé à 20 Minutes les dessous de ce projet. Retrouvez son témoignage à la suite de la preview, ci-dessous, des deux premiers portraits de l'album. Bonne lecture!

Résumé: Guerrière apache ou sirène hollywoodienne, gardienne de phare ou créatrice de trolls, gynécologue, femme à barbe ou impératrice, les Culottées ont fait voler en éclat les préjugés. Quinze portraits de femmes qui ont inventé leur destin.

Pour la cause…

Le lancement, en début d'année 2016, du blog BD Les culottées a coïncidé avec la fronde d'une partie des auteur(e)s de bande dessinée suite à l'absence de femmes dans la liste des sélectionnés pour le Grand prix du Festival International de la bande dessinée d'Angoulême. Pénélope Bagieu n'y voit pourtant «qu'un hasard de calendrier», même si elle reconnait que le concept de son blog est animé par une flamme féministe, «comme tout ce que je fais, cela dit».

À LIRE AUSSI // 147 auteures de BD se mobilisent contre le sexisme

Les quinze portraits présentés dans l'album sont en effet consacrés à des femmes d'extraction, de culture, de nationalité différentes mais qui ont un point commun: elles ont, chacune à sa manière, fait «avancer» la condition féminine. Si certaines sont célèbres (Joséphine Baker, Tove Jansson -la créatrice des Moomins), la plupart sont d'illustres inconnues… ce que quiconque lira Culottées trouvera scandaleusement injuste!

Pénélope Bagieu & éd. Gallimard BD © 2016

«J'ai repéré ces héroïnes, méconnues alors qu'elles avaient reçu un prix Nobel de la paix ou avaient été impératrice de Chine, par exemple, alors qu'elles n'avaient droit qu'à trois lignes dans la biographie de quelqu'un d'autre -un homme, en général. Ou quelques secondes dans un documentaire qui parle d'autre chose, précise Pénélope Bagieu. Est-ce parce que l'histoire est généralement -ou majoritairement- écrite par des hommes? En tout cas, je trouvais qu'elles n'avaient pas la reconnaissance qu'elles méritent et c'était, pour moi, l'occasion de les remettre à l'honneur.»

Des coups de coeur

Quant aux choix des héroïnes en question, n'allez pas y chercher de logique: Pénélope Bagieu a seulement obéi à ses émotions: «Je ne me suis pas posé les questions “a-t-elle accompli quelque chose d'essentiel? était-elle assez connue?” etc. J'ai dessiné les biographies de celles dont le destin, le caractère, la force m'avaient le plus touchée, celles pour lesquelles j'avais, en tant qu'être humain, ressenti le plus d'empathie.»

Pénélope Bagieu & éd. Gallimard BD © 2016

Ce premier tome sera suivi d'un autre, en janvier prochain, comprenant, lui aussi, quinze portraits de femmes remarquables. «Ça marquera la fin de ce projet», affirme Pénélope Bagieu. «J'y ai pris beaucoup de plaisir parce que l'idée n'était pas d'être exhaustive ou de rentrer dans une version romancée de la biographie, mais de proposer mon regard sur des destins de femmes sous une forme synthétique, en m'attachant uniquement aux points qui, moi, m'intéressent, c'est à dire les moments-charnière des personnages, des adversités auxquelles elles font face, de leurs grandes décisions etc. C'est presqu'une version “express” de biographie».

Et lorsque, en apparté, nous demandons à l'auteure ce qu'elle aimerait susciter chez les lectrices et lecteurs qui liront Culottées, elle répond, dans un sourire: «J'espère qu'ils penseront de chacune de mes héroïnes: “Waaah, ce qu'elle était cool, et comme j'aurais aimé la connaître!”»

Culottées tome 1 «Des femmes qui ne font que ce qu'elles veulent', de Pénélope Bagieu - éditions Gallimard BD / 19,50 euros