VIDEO. Lascaux 4: 76 ans après, Simon Coencas «redécouvre» la grotte

PATRIMOINE Le 12 septembre 1940, avec trois amis, Simon Coencas découvre Lascaux et ses peintures rupestres. 76 plus tard, il pénètre dans sa copie conforme : « Lascaux 4 »…

20 Minutes avec agence
— 
Les aurochs, cerfs et taureaux de Lascaux reprennent vie
Les aurochs, cerfs et taureaux de Lascaux reprennent vie — Elodie Le Maou AFPTV

76 ans presque jour pour jour après avoir découvert, avec trois de ses amis,  (Dordogne), Simon Coencas est à nouveau le tout premier visiteur et « redécouvre » ainsi l’inestimable grotte et ses peintures avec la même émotion.

Mais il ne s’agit pas de l’originale âgée de 18.000 ans que l’homme de 88 ans a pu voir, puisqu’elle est fermée au public depuis 1963 pour être mieux conservée, mais de «  », sa reproduction exacte ouverte au public le 15 décembre prochain. La nouvelle grotte mesure 150m de long pour 9m de haut et 70m de profondeur, comme l’originale. Dessins d’aurochs, chevaux ou cerfs, les moindres détails ont été reproduits.


« C’est un chef-d’œuvre »

Le « découvreur » aurait pu s’y tromper. « Je me croirais dans la vraie tellement c’est bien fait » a-t-il indiqué à  pendant sa visite. « C’est un chef-d’œuvre ! C’est vraiment incroyable. […] C’est l’un des plus beaux musées de France que vous avez fait là » a ajouté Simon Coencas.

C’est en allant à la recherche d’un chien perdu avec trois de ses amis le 12 septembre 1940, que le jeune homme alors âgé de 13 ans était tombé sur la grotte originale de Lascaux qui est depuis classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Réalisée par les artistes de l’Atelier des fac-similés du Périgord (AFSP), la réplique aura coûté 57 millions d’euros.