Pink Floyd: Une rétrospective géante à Londres en mai 2017

ROYAUME-UNI La carrière du groupe britannique sera retracée à travers 350 objets cultes, exposés pendant près de cinq mois au Victoria and Albert Museum...

20 Minutes avec agence

— 

Le groupe britannique Pink Floyd en 1967.
Le groupe britannique Pink Floyd en 1967. — Associated Newspapers / Rex Features / SIPA

A l’occasion du 50e anniversaire de la sortie du premier single des Pink Floyd, le Victoria and Albert Museum de Londres (Royaume-Uni) accueillera du 13 mai au 1er octobre « Pink Floyd : Their Mortal Remains ». Cette immense exposition retracera la carrière du groupe britannique, à travers 350 instruments, posters, publicités, dessins, notes manuscrites et autres objets symboliques.

Les masques de la tournée The Wall, la pochette de Division Bell

Les plus anciens datent du début des Pink Floyd, dans les années 1960, mais d’autres sont beaucoup plus récents et proviennent des collections personnelles des membres du groupe, dont le dernier album est sorti en 2014, précise le magazine Rolling Stone.

Ainsi, les masques portés par David Gilmour, Roger Waters, Nick Mason et Richard Wright, aujourd’hui décédé, lors de la tournée The Wall feront partie des clous de l’exposition, tout comme les œuvres utilisées pour illustrer l’album Animals ou la pochette originale de Division Bell. Le Victoria and Albert Museum espère générer le même enthousiasme que celui qui avait accompagné en 2013 la rétrospective consacrée à David Bowie.