Sting dévoile «I Can’t Stop Thinking About You», extrait de son nouvel album

MUSIQUE Le chanteur britannique fait patienter ses fans avant la sortie de son album, prévue le 11 novembre...

20 Minutes avec agence

— 

Sting en concert à Los Angeles, le 18 novembre 2015.
Sting en concert à Los Angeles, le 18 novembre 2015. — Christopher Polk / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Sting revient le 11 novembre avec un douzième album en solo intitulé 57th & 9th. Pour faire patienter ses fans, il a sorti mercredi un single qui donne le ton : I Can’t Stop Thinking About You. Laissant de côté les expérimentations classiques et jazz des derniers opus, l’ex-chanteur de The Police renoue avec le rock.

Seuls quatre mois ont été nécessaires à son enregistrement, dans un studio de New York, ville très prisée par Sting. « Les passants, la circulation, le bruit, l’architecture - l’aspect de New York est très stimulant. Les promenades ont fait grandement partie du processus », a confié l’artiste à Entertainment Weekly.

Influencé par la mort de David Bowie, Lemmy Kilmister et Prince

Le chanteur de 64 ans a expliqué s’être inspiré de ses lectures et du cinéma pour écrire les chansons de 57th & 9th, dont le nom correspond à l’intersection new-yorkaise où se trouve son studio d’enregistrement.

Le Britannique a également indiqué avoir été influencé par les nombreuses disparitions, ces derniers mois, de stars telles que David Bowie, Lemmy Kilmister et Prince. L’une des chansons de l’album, 50.000, aborde d’ailleurs la question de la mort.

>> A lire aussi : Que se passe-t-il dans le cerveau de Sting quand il écoute de la musique?

« David Bowie est parti en premier, puis Lemmy, et ensuite mon ami Alan Rickman est décédé, puis Prince. Toutes ses morts semblaient s’empiler les unes sur les autres. C’était une période très étrange parce qu’on croit que ces personnes sont immortelles, et puis soudainement elles sont comme nous tous, elles meurent », a ajouté la star dans l’entretien accordé au magazine américain.