Renaud votera pour François Fillon «s'il gagne la primaire»

POLITIQUE Autrefois engagé à gauche, l'ancien soixante-huitard ne tarit pas d'éloges envers l'ex-Premier ministre sous la présidence de Nicolas Sarkozy...

F.R.

— 

Renaud au festival La Forêt des livres, à Chanceaux-près-Loches, le 28 août 2016.
Renaud au festival La Forêt des livres, à Chanceaux-près-Loches, le 28 août 2016. — GUILLAUME SOUVANT / AFP

« Le jour où les cons s’ront plus à droite, y’a p’têtre une chance qu’y vote à gauche », chantait Renaud, au début des années 1980 dans Mon beauf. Nul ne sait si la chanson figurera dans la set-list de sa prochaine tournée tant l’ex-soixante-huitard a, ces derniers mois, pris un virage à 180° sur le plan idéologique.

L’ancien « bouffeur de flics » revendiqué fait désormais l’éloge des forces de l’ordre quand il ne les embrasse pas. Et côté politique, il vire à droite. Au printemps, il avait déjà fait part au JDD de son admiration pour François Fillon (parti Les Républicains), qui selon lui est « un parfait honnête homme, un vrai républicain » alors qu’il voit en Jean- Luc Mélenchon «  le gauchisme, l’aventurisme, un idéalisme désuet ».

Des mots qui vont « droit au cœur » de François Fillon

Rebelote ce dimanche dans un festival littéraire en Indre-et-Loire. « Je ne voterai plus jamais socialiste. Je voulais voter Nicolas Hulot. C’est bête, ils l’ont menacé, il s’est retiré [de la course à la présidentielle]. (…) ,Fillon, c’est un mec bien, honnête, je voterais pour lui s’il gagnait la primaire », aurait dit Renaud à La Forêt des livres, à Chanceaux-près-Loches, selon des propos rapportés par Le Figaro.

François Fillon apprécie ce soutient : « Ces mots me vont droit au cœur », a-t-il commenté sur son compte Facebook. Dans Toujours debout, chanson phare de son dernier album Renaud entonne : « Je veux continuer nom de nom, continuer à écrire et à chanter. Chanter pour tous les sauvageons. » Les « sauvageons » en question portent-ils désormais des mocassins et un pull noué autour des épaules ?