VIDEO. «Suicide Squad»: Cinq choses que vous ne saviez pas sur le Joker

CINEMA Le plus célèbre des super-vilains fait son retour dans «Suicide Squad», mais le connaissez-vous vraiment?...

Vincent Julé

— 

Jared Leto en Joker
Jared Leto en Joker — Twitter/WarnerBros

En salle mercredi, Suicide Squad veut bousculer le blockbuster de super-héros et réunit ainsi le pire des méchants de l’univers DC Comics : Deadshot, El Diablo, Killer Croc, King Shark, Katana, Harley Quinn et surtout le Joker. Le film marque en effet le retour de la Némésis de Batman, sous les traits de Jared Leto après la performance inoubliable - et l’Oscar du meilleur second rôle - de feu Heath Ledger dans The Dark Knight. Le Joker est aujourd’hui le plus célèbre des super-vilains, mais en 75 ans d’histoires et d’incarnations, il a gardé quelques secrets que vous ne connaissiez (peut-être) pas.

>> VIDEO. Secrets de tournage: Jared Leto à fond dans son rôle de Joker pour «Suicide Squad»

Le Joker est L’homme qui rit

Imaginé par Bob Kane, Jerry Robinson et Bill Finger, le Joker apparaît dès la première aventure de Batman en comics au printemps 1940. Le personnage tire son inspiration du héros défiguré du roman L’homme qui rit de Victor Hugo, et plus encore de l’interprétation de l’acteur Conrad Veidt dans l’adaptation cinéma américaine de 1928. En 2005, un one-shot lui a rendu hommage directement, sous la plume d’Ed Brubaker et sous le titre Batman : The Man Who Laughed.

>> VIDEO. Une nouvelle bande-annonce explosive en dévoile plus sur «Suicide Squad»

Le Joker est un Jedi

Si les fans s’écharpent encore pour savoir qui de Cesar Romero (la série sixties), Jack Nicholson (les Tim Burton), Heath Ledger et maintenant Jared Leto est le meilleur Joker à l’écran, il ne faut pas oublier qu’un acteur l’interprète à la perfection depuis plus de 20 ans : Mark Hamill, alias Luke Skywalker himself. En effet, il n’y a pas que Star Wars dans la vie, et le comédien mène en parallèle une carrière de doubleur, pour laquelle il a prêté sa voix et son rire au Joker dans la superbe série des années 90, de nombreux jeux vidéo ou encore récemment l’adaptation animée du comics culte Batman : The Killing Joke.

>> A lire aussi : Ben Affleck réalisera le prochain «Batman» (et jouera aussi dedans)

Le Joker est une femme

En 75 ans, le Joker a eu le droit à plusieurs origines (humoriste raté, enfant abusé…), à l’image de Heath Ledger dans The Dark Knight qui racontait à chaque fois une histoire différente pour expliquer ses cicatrices. Mais la plus surprenante intervient dans l’arc du comics - et univers alternatif - Flashpoint, où ce ne sont pas les parents de Bruce Wayne qui sont assassinés dans une ruelle mais Bruce lui-même. Folle de douleur, sa mère Martha perd la tête et devient le Joker, tandis que son père Thomas revêt le costume de Batman.

Le Joker est une thèse

A l’origine, le Joker devait mourir dès le deuxième numéro, pour ne pas faire d’ombre à Batman, mais le personnage est vite devenu l’un des préférés des lecteurs et s’est imposé au panthéon des méchants. Chose rare pour un super-vilain, le Joker n’est pas boudé par les produits dérivés et il est possible de trouver des jouets, des pyjamas, des chaussettes… et même une thèse qui lui est consacrée. Sa personnalité et sa folie en ont fait un sujet d’étude idéal, et il a eu le droit à un livre, The Joker : A Serious Study of the Clown Prince of Crime, publié en 2015. Une première pour un méchant de comics.

>> «Suicide Squad»: Le Joker de Jared Leto parodié sur le Web

Le Joker est un *spoiler*

Même s’il est de tous les spots promotionnels, le rôle du Joker dans Suicide Squad reste un mystère. Simple guest star ou grand méchant loup ? Toujours est-il que les fanboys ont déjà leur petite idée sur la réelle identité du Joker made in Jared Leto. Attention (faux) spoiler.

Cette théorie est née au détour d’un plan de Batman V Superman, où l’on peut apercevoir dans la Batcave le costume de Robin criblé de balles et recouvert d’un graffiti laissé par le Joker. Une référence à un épisode fort du comics, où Jason Todd, le deuxième Robin, est tué par le clown meurtrier. Et si, au cinéma, il n’était pas mort mais était devenu le Joker ? Certains ont même été jusqu’à comparer les impacts de balles sur le costume avec les cicatrices sur le corps de Jared Leto pour appuyer leur idée… avant que le réalisateur de Suicide Squad, David Ayer, ne les calme : « Notre Joker n’est pas Jason Todd, rien à voir ». Encore et toujours la même question : mais qui est vraiment le Joker ?