VIDEO. «Abzû», un jeu vidéo sans arme ni haine ni violence (mais avec de gros poissons)

JEUX VIDEO Loin des jeux des champs de tir des jeux d’action, le studio indépendant Giant Squid propose avec Abzû une plongée fascinante en plein océan. Une ode à la nature pour une expérience quasi contemplative.

Jean-François Morisse

— 

Un seul but, nager dans les fonds marins à la découverte des 200 formes de vie qui les peuplent.
Un seul but, nager dans les fonds marins à la découverte des 200 formes de vie qui les peuplent. — Giant Squid Studios

En collaboration avec Jeux Vidéo Magazine

Rafraîchissant, relaxant et reposant. Bienvenue dans le monde aquatique d’Abzû. Ce jeu vidéo pour PC et PlayStation 4 (disponible sur le PSN) développé par le petit studio californien de Giant Squid pourrait faire figure d’ovni dans l’univers du jeu vidéo habitué aux fusillades, combats et courses-poursuites en tout genre.

>> A lire aussi : «Inside»: La Scandinavie frappe fort après «Minecraft», «Angry Birds» et «Clash of Clans»

« Le nom du jeu fait référence à la mythologie babylonienne, explique Matt Nava directeur créatif du jeu, il s’agit de la combinaison de deux anciens mots, Ab qui veut dire « océan » et zû qui évoque la recherche de connaissance. On pourrait traduire Abzû par « un océan de sagesse ».

Le ton est donné pour ce jeu clairement atypique dans la galaxie du jeu vidéo. Ici, on nage (mais on marche aussi parfois), dans un univers aquatique et magnifique sans but véritable, motivé avant tout par le plaisir de la découverte, de son environnement mais aussi de cette histoire énigmatique. Pas question ici de se battre, de s’opposer, d’affronter. Le personnage ne dispose pas d’arme, ni même de pouvoirs magiques.

Les amateurs de jeux vidéo indépendants ne s’y tromperont pas et retrouveront avec Abzû l’esprit d’un Journey, jeu culte sur lequel officiait Matt Nava en tant que directeur artistique, où le joueur déambulait dans un désert enchanteur. Avec ce nouveau titre, le désert cède la place à l’océan pour une véritable ode au monde aquatique. « Nous avons une véritable passion pour l’océan qui fait partie intégrante de notre vie confie Matt Nava, sans faire de prosélytisme, j’espère que le jeu pourra donner aux joueurs un aperçu de la beauté, de la magie de l’océan ».

Onirique, magnifique et aquatique, bienvenue dans monde d'Abzû.
Onirique, magnifique et aquatique, bienvenue dans monde d'Abzû. - Giant Squid Studios

Dans ce titre hors norme, cette expérience qui ne dure in fine qu’une petite poignée d’heures, le joueur incarne une créature humanoïde qui nage avec une véritable grâce au fond des océans pour y croiser la route de plus de 200 véritables espèces animales. On peut ainsi ici nager en compagnie de dauphin, d’orques épaulards ou de baleines bleues… Une expérience clairement différente de ce que proposent en grande majorité les jeux vidéo.

Méditation aquatique

Le jeu invite même le joueur à installer son personnage en méditation afin de mieux observer les fonds marins comme pour mieux en apprécier la diversité et la richesse alors que l’on se déplace au milieu d’algues filandreuses gigantesques et de coraux colorés.

« Nous avons voulu, au fil de ces trois années de développement, créer une expérience qui immerge le joueur dans un monde magnifique et un peu surréaliste, complète Matt Dava. Et proposer une balade narrative et émotionnelle. » L’illustration une fois encore de l’incroyable créativité du monde du jeu vidéo. Récemment encore le jeu indépendant Inside, des Danois de Playdead avait surpris et enchanté les joueurs.

Une expérience fascinante où l'on nage en compagnie des dauphins ou bien encore des baleines bleues.
Une expérience fascinante où l'on nage en compagnie des dauphins ou bien encore des baleines bleues. - Giant Squid Studios

Malgré cette grande vivacité du jeu vidéo à laquelle s’ajoute un véritable talent, les meilleures ventes mettent encore très souvent à l’honneur les habituels blockbusters. Selon les classements communiqués par le SELL, le syndicat des éditeurs de jeux vidéo, des titres comme GTA V, Call of Duty Black Ops III ou bien encore Fifa 16, tous sortis il y a plusieurs mois continuent de truster les premières places du box-office.

La preuve que si les créateurs de jeux vidéo sont prêts à proposer des expériences de jeu originales, les joueurs eux, semblent attachés aux superproductions plus classiques. Reste que le manque de nouveautés de cet été pourrait bien inciter les joueurs à piquer une tête dans les océans d’Abzû. Sans doute une des expériences les plus originales et rafraîchissantes de cet été… au-delà d’un certain Pokémon GO.