#SecretsDeBières: On a rencontré des jeunes qui ont pour mission de «réinventer la bière belge»

REPORTAGE Après avoir produit de la bière dans leur garage pendant des années, ils viennent de créer la première association de brasseurs amateurs…

Vincent Vantighem

— 

Les jeunes de la «Belgian Homebrewers Association»
Les jeunes de la «Belgian Homebrewers Association» — V. VANTIGHEM

De notre envoyé spécial à Sombreffe (Belgique),

Comme s’ils avaient choisi de fabriquer du sable au beau milieu du Sahara. Ou de la glace en Antarctique. Une bande de copains belges vient de créer la première association de brasseurs amateurs belges (Belgian Homebrewers Association). Produire de la bière dans son garage quand on vit à quelques kilomètres de la brasserie d’Achouffe et de l’abbaye de Scourmont peut paraître étrange. Envoyé en mission pour 20 Minutes pour découvrir les secrets de la boisson nationale belge, il fallait absolument que je leur rende visite.

>> Mission: «20 Minutes» envoie un reporter enquêter sur la bière en Belgique

« En fait, la bière belge, on en a un peu marre… », résume d’emblée Jeff, le secrétaire de l’association qui reçoit, pour l’occasion, dans son jardin de la petite commune de Sombreffe. « On est tous des buveurs de bière. Mais le goût évolue, poursuit Robin. Aussi, on aimerait bien pouvoir tester des choses différentes… » Difficile dans un plat pays qui s’est fait une spécialité de brasser des bières rondes, costaudes et souvent très alcoolisées. Le style trappiste en résumé.

Jeff dans son garage.
Jeff dans son garage. - V.VANTIGHEM

Mieux qu’un long discours, Robin propose alors de déguster sa dernière « Black IPA », une brune étonnamment rafraîchissante et parfumée*. Ayant brassé dans ma baignoire d’Issy-les-Moulineaux pour un résultat peu concluant, je me dis alors que je devrais peut-être persévérer… « On a tous brassé des trucs dégueulasses au départ, commente Simon. Et puis à force de se donner des conseils, on a progressé… »

Ils font vieillir leur bière en fût de chêne

L’histoire remonte, en réalité, à 2007. Déjà intéressés par l’idée de brasser, ceux qui ne sont pas encore potes se retrouvent, à l’époque, sur un forum Internet et décident de passer une commande de malt ensemble. « On s’est retrouvé. On a réparti le malt et puis on a goûté nos bières. C’était très sympa », se souvient Jean-Christophe.

>> #SecretsDeBières: On a infiltré l'abbaye qui brasse la meilleure bière au monde

Les brasseurs en herbe gardent alors le contact et décident de monter des projets ensemble. Ils acquièrent un fût de chêne dans lequel ils font vieillir une bière qu’ils ont d’abord chacun brassée chez eux à partir de la même recette. Dans le barbecue de Jeff, les braises mettent un peu de temps à rougir. Pas grave, il y a pas mal de bouteilles à ouvrir et à déguster…

Certains n'ont pas le temps de poser les étiquettes que les bières sont bues...
Certains n'ont pas le temps de poser les étiquettes que les bières sont bues... - V. VANTIGHEM

« S’il y a moyen de bosser dans ce secteur… »

« Tout ce que l’on brasse, on doit normalement le boire chez nous, assure Pascal. Sinon, c’est illégal. Mais bon, on goûte surtout pour se donner des conseils et progresser. » C’est d’ailleurs le but de l’association. Outre le partage – certains auraient préféré ne pas partager la bière mexicaine au piment – elle doit servir de structure pour diffuser les conseils auprès des jeunes brasseurs qui souhaitent se lancer, seuls dans leur cave.

« On veut vraiment rouvrir ce milieu, poursuit Axel, le président. Rendre à la bière ses lettres de noblesse et prendre du plaisir. » Rien d’autre ? « S’il y a moyen de bosser dans ce secteur, je ne dirais pas non, reconnaît Robin, éducateur spécialisé dans la vraie vie. Ce n’est pas évident. » Pas impossible non plus. Certains membres de l’association ont repris des études de brasserie. Arnaud vient même d’être embauché à la brasserie d’Achouffe qui appartient au groupe de la célèbre Duvel. N’a-t-il pas été tenté de piquer la recette pour la donner à ses copains ? « Pourquoi ?, lâche-t-il spontanément. Ce n’est pas ce genre de bière qu’on veut faire… »

Retrouvez l’association sur Facebook https ://www.facebook.com/belgianhomebrewers/

*L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération. Plus d’infos sur alcool-info-service.fr