La mascotte de KFC devient un super héros

COMICS La chaîne américaine de restaurants Kentucky Fried Chicken s'associe à DC Comics pour faire sa promo en BD…

O.M.

— 

Extrait de KFC - The Colonel Corps
Extrait de KFC - The Colonel Corps — © KFC / DC Comics 2016

On se souvient du « scandale » occasionné, en 2010, par la reprise du fameux banquet final d’Astérix dans une publicité pour McDo. Cette utilisation de héros du 9e Art aurait-elle donné des idées à KFC, l’un des géants mondiaux de la restauration rapide ? Toujours est-il que le roi du poulet frit s’est associé à DC (avec Marvel, l’un des deux plus gros éditeurs de comics de super héros américains) pour produire une série à la gloire… de son fondateur.
 


Sauf qu’au lieu de s’adjoindre les services de Superman, Batman, Flash ou Green Arrow, KFC préfère capitaliser sur une de ses forces : la bouille joviale et mondialement - voire cosmiquement - connue de son fondateur, le sympathique Colonel Harlan Sanders ! Déjà promu super héros l’an dernier dans The Colonel of two worlds, un premier court comic qui parodiait une célèbre aventure de Flash, le (super) Colonel Sanders revient dans KFC : The Colonel Corps.
 


Au menu -facile, celle-là-, l’exploitation d’un concept cher à DC Comics : les multivers, de supposées dimensions parallèles à la notre et au cœur desquelles nos « doubles » présentent chacun une particularité. « Notre » Colonel Sanders va donc rendre visite à plusieurs « lui-même », tous dotés de caractéristiques loufoques (l’un deux a, par exemple, les attributs physiques… d’un poulet !).

Le récit de 18 pages, bien foutu mais hélas seulement en anglais, est évidemment à prendre au second degré. KFC : The Colonel Corps est gratuitement téléchargeable sur le site de KFC.