«Monde de merde!»… Dominique Mézerette, co-réalisateur de «La classe américaine» est mort

DISPARITION On lui doit deux parodies cultes...

F.R.
Carton ouvrant «La Classe américaine».
Carton ouvrant «La Classe américaine». — Warner Bros - Canal+

George Abitbol, l’homme le plus classe du monde est en deuil. Dominique Mézerette est décédé mardi à l’âge de 61 ans, a annoncé Florence Gastaud, la directrice générale de l’ARP (la société civile des auteurs, réalisateurs producteurs).


Avec Michel Hazanavicius (OSS 117, Le Caire, nid d’espions, The Artist…), il avait coréalisé, en 1993, La Classe américaine. Un montage d’extraits de films de la Warner, sous titré « Le grand détournement », et qui, en faisant entre autres se rencontrer Citizen Kane et Les hommes du président, racontait l’enquête menée par deux journalistes, Peter et Steven, pour percer le mystère des derniers mots du fameux George Abitbol (John Wayne), « l’homme le plus classe du monde ».

Un doublage à la sauce parodique qui a donné naissance à des répliques d’anthologie telles que « Le train de tes injures roule sur les rails de mon indifférence » ou « J’ai connu un mec de droite une fois, il avait dix fois plus de classe ». Ce film, jamais édité en vidéo ou DVD, bénéficie depuis d’une aura culte.

En 1992, toujours avec Michel Hazanavicius, Dominique Mézerette avait signé un autre montage parodique : Derrick contre Superman, reprenant le même concept que La Classe américaine, mais avec des séries télés (Starsky et Hutch, Dynastie, Matt Houston, Navarro…).