Attentat d'Orlando: Britney Spears, Selena Gomez, Mary J Blige rendent hommage aux victimes d'Orlando

HOMMAGE Près de 24 artistes ont participé à ce morceau qui vient de paraître en hommage aux victimes de la tuerie dans la club gay Pulse d’Orlando le 12 juin...

Pierre Cloix
— 
Pochette du morceau « Hands »
Pochette du morceau « Hands » — Interscope Records

Près de 24 artistes, chapotés par le label Interscope, ont collaboré pour rendre un vibrant hommage aux 49 personnes tuées (et 53 blessées) par Omar Mateen au Pulse, club gay d’Orlando, le 12 juin. Parmi les musiciens présents : Mary J Blige, Jason Derulo, Britney Spears, Gwen Stefani, Selena Gomez, P ! nk, Meghan Trainor, Imagine Dragons et Jennifer Lopez entre autres.

Le morceau est produit par Justin Tranter, à qui l’on doit notamment les morceaux Sorry de Justin Bieber ou encore Good For You de Selena Gomez. Le producteur, lui-même homosexuel, se bat pour la cause gay depuis son coming-out à 14 ans (il en a aujourd’hui 36). Il a déclaré au magazine Billboard qu’il était « horrifié, triste et effrayé » après l’événement :

Un choc qui l'a conduit à entamer une démarche commune avec Interscope et GLAAD (l’alliance gay et lesbienne contre la diffamation). Cet effort s’est concrétisé par la participation d’une vingtaine d’artistes ayant tous enregistré leurs voix pour l’occasion, d’un bout à l’autre des Etats-Unis.



Une ballade « classique, humaine et intemporelle »

Justin Tranter souhaitait que le morceau « ne sonne jamais vieux ». Pour cela, peu de sonorités électroniques : le morceau débute avec simplicité sur quelques notes de piano. Les artistes se relaient et chantent en chœur le refrain, accompagnés par quelques sons de guitares.

Côté paroles, Britney Spears débute le morceau avec « Can hold a gun, can hold a heart » (« Tenir une arme à feu, tenir un cœur »). Ce que le producteur Justin Tranter a qualifié de « parfaite représentation du bien et du mal ». L’ensemble du morceau joue d’ailleurs sur cette dualité. On notera aussi le couplet de Selena Gomez : « Doesn’t matter who you love, all that matters is your love » (« Peu importe qui tu aimes, l’important c’est ton amour »).

Un morceau pour la bonne cause

Hands a d’abord été publié mercredi sur Youtube [où il avait déjà été visionné près de 1 million de fois ce jeudi à 12h] avant d’être mis à la vente sur iTunes (1,29 euro). Le morceau est mis en avant sur les réseaux sociaux avec le hashtag #ForThe49.



L’ensemble des bénéfices générés par ses ventes numériques reviendront à des associations défendant la cause gay ou aidant directement les blessés et proches des victimes d’Orlando. Parmi celles-ci : GLAAD donc, mais aussi Equality Florida Pulse Victims ou encore le centre LGBTQ de Floride centrale.