Balasko, météo, Euro.. Pourquoi «Retour chez ma mère» fait un carton au cinéma

BOX-OFFICE Sorti le 1er juin, le film a déjà été vu par 1,4 million de français...

Fabien Randanne

— 

Josiane Balasko et Alexandra Lamy dans «Retour chez ma mère».
Josiane Balasko et Alexandra Lamy dans «Retour chez ma mère». — Nathalie Mazéas

Retour chez ma mère squatte la tête du box-office français. Pour sa troisième semaine à l’affiche, le film a été vu par 325.000 spectateurs et, depuis sa sortie, cumule 1,4 million d’entrées. Un succès pour cette comédie avec Alexandra Lamy et Josiane Balasko qui intègre d’ores et déjà le Top 20 des longs-métrages les plus vus en France cette année. Le réalisateur Eric Lavaine battra par ailleurs aisément son record enregistré l’an passé avec son fade Barbecue aux 1,6 million d’entrées… Sachant que la Fête du cinéma pointe à l’horizon (du 26 au 29 juin), le film peut espérer une belle fin de carrière. En attendant, 20 Minutes se penche sur les raisons de ce carton.

  • Balasko show

Stéphanie (Alexandra Lamy), 40 ans, est contrainte de retourner vivre chez sa mère Jacqueline (Josiane Balasko) et la cohabitation ne va pas être de tout repos. Voilà, en gros le point de départ de cette comédie qui n’exploite pas plus que ça la thématique des « boomerang kids », ces trentenaires et quadras, que les aléas de la vie (perte d’emploi, divorce…) obligent à trouver refuge chez leurs parents. Non, le film vire assez vite au « Balasko show ».

En veuve pimpante, l’actrice confirme qu’elle n’a rien perdu de sa force comique et que sa côte de sympathie auprès du public demeure intacte. Retour chez ma mère lorgne moins l’humour gras et potache que le comique de situation et l’art du quiproquo propres au théâtre de boulevard. Du LOL plutôt consensuel qui permet donc de ne tourner le dos à aucun public. De quoi lui permettre de tutoyer prochainement les 4,6 millions d’entrées des Tuche 2, sorti en février ?

  • Bons échos

650.000 entrées en première semaine, 412.000 en deuxième, 325.000 en troisième… Retour chez ma mère se maintient relativement bien et, même s’il faut rappeler que la concurrence n’était pas la plus forte côté sorties – aucun blockbuster menaçant de lui faire trop d’ombre -, le film truste les sommets du box-office hexagonal. Un signe que le bouche-à-oreille fonctionne. Les bons échos pourraient prochainement être polyglottes puisque le film a été vendu dans douze pays, dont l’Allemagne, le Portugal ou la Grèce…

  • Merci l’Euro (et la météo)

Sortir le film le 1er juin était une bonne idée. Certes, la météo lui a donné un coup de main parce qu’au début du mois, il a vraiment fait « un temps à aller au cinéma »… Mais Pathé a aussi opté pour la contre-programmation en comptant sur les allergiques au ballon rond pour peupler les salles de cinéma alors que la France a les yeux rivés vers l’Euro. Le distributeur a même communiqué spécifiquement sur ce point en customisant l’affiche du film (la valise est devenue tricolore, un ballon et un bout de gazon ont fait leur apparition) tout en l’affublant du slogan : « Il n’y a pas que le foot dans la vie ! »