VIDEO. E3 2016: Nintendo dévoile une heure de gameplay de son prochain «Zelda»

JEUX VIDEO Le jeu en monde ouvert intitulé « The Legend of Zelda : Breath of the Wild » doit sortir en 2017…

M.C.

— 

«The Legend of Zelda: Breath of the Wild»
«The Legend of Zelda: Breath of the Wild» — Nintendo

En novembre dernier, un trailer de 13 secondes tout juste, dévoilé par Nintendo pour présenter son prochain Zelda, avait été décortiqué dans ses moindres pixels par les sites spécialisés. On ose à peine imaginer le volume d’analyses que va à présent engendrer The Legend of Zelda : Breath of the Wild, dont plusieurs dizaines de minutes de gameplay, ainsi qu’une nouvelle bande-annonce, viennent d’être montrés à l’E3 2016.

La sortie prévue pour 2017

Dans plusieurs vidéos diffusées par Nintendo, le jeu, dont la sortie est toujours prévue pour 2017 à la fois sur Wii U et sur la nouvelle console NX de Nintendo, nous dévoile plus amplement son monde ouvert et très coloré, en particulier le haut plateau d’Hyrule déjà aperçu l’an dernier, et qui ne représente qu’une petite partie du monde de ce nouveau Zelda.

Mais le joueur ne fera pas que regarder ces scènes bucoliques où le vent caresse les hautes herbes de prairies qui s’étendent à perte de vue. La gamme de possibilités de Link semble ainsi avoir été décuplée, et on aperçoit notre héros blond en train de grimper aux murs et aux arbres comme dans Assassin’s Creed, d’abattre des arbres ou de faire rouler des rochers pour écraser des goblins. Il pourra aussi s’élancer du haut des falaises avec un parapente, qui s’annonce déjà très populaire auprès des joueurs.

Plus de 100 sanctuaires truffés de pièges

Avec toutes ces émotions, Link trouvera quand même le temps de ramasser des pommes ou de faire cuire des champignons magiques, car ceux-ci sont censés remplacer les cœurs capables de lui redonner de la vie. Enfin, hormis les vertes prairies, et les mondes enneigés ou ensablés dévoilés pour l’instant, on nous promet aussi plus de 100 sanctuaires truffés de pièges, de puzzles et d’ennemis, qui pourront être explorés librement.