L'annonce de casting cherchant des «putes» pour une production Tarantino fait scandale

SEXISME L'offre postée par l'agence en vue d'un projet que produira Tarantino a été supprimée depuis mais une association féministe déplore les termes employés...

F.R.

— 

Quentin Tarantino lors d'une allocution à l'école de cinéma de UCLA, à Los Angeles, le 4 juin 2016.
Quentin Tarantino lors d'une allocution à l'école de cinéma de UCLA, à Los Angeles, le 4 juin 2016. — Variety/Shutterstock/SIPA

« On cherche des putes [sic] pour un projet de Quentin Tarantino. Des femmes de type caucasien, non-syndiquées, entre 18 et 35 ans. Le western se tournera du 21 au 25 juin à Los Angeles. Sourcils naturels, poitrines naturelles, cheveux non teints ou déteints pour coller à la réalité historique. (…) Envoyez une photo en précisant vos mensurations et précisez Pute [sic] en objet. » Cette offre de casting aux formulations fleuries a été postée le 27 mai par une agence de casting sur Facebook.

L'offre de casting controversée a été dépubliée.
L'offre de casting controversée a été dépubliée. - Capture d'écran Women & Hollywood

 

Depuis, elle a disparu, mais la polémique, elle persiste. L’association féministe Women and Hollywood, qui a eu le temps de faire une capture d’écran est montée au créneau sur son blog. « Nous avons joint l’agence de casting (que l’on a choisi de ne pas nommer bien qu’elle ait été déjà critiquée dans le passé pour des annonces de casting déplacées). Elle nous assure que si Quentin Tarantino ne réalisera pas le projet, il le produira, et que l’emploi du mot "pute" provient du scénario (qui, nous dit-on, a été écrit et sera tourné par une femme) », écrit l’association.

« Les mots ont un poids »

Women and Hollywood note qu’il « aurait été tellement simple de dire que le projet avait besoin d’actrices pour jouer des prostituées, des filles de saloons ou des travailleuses de maisons closes, mais l’emploi du mot "pute" ["whore", en version originale] pour décrire ces rôles est dégradant et le fait que les offres de casting utilisent ce terme est significatif d’un problème courant à Hollywood ». Et d’ajouter : « Les mots ont un poids, et le mot "pute" porte un lourd bagage. » Effectivement, qu’est-ce que ça serait si l’industrie du cinéma américaine lançait des annonces pour recruter des « imbéciles » ?