Du beau, du bon, du bourrin… La musique metal envahit les festivals grand public

Bwoaaaaa Plusieurs festivals réservent une place de choix aux musiques extrêmes…

Benjamin Chapon

— 

Le groupe Ensiferum a joué à la Foire aux vins de Colmar en 2015
Le groupe Ensiferum a joué à la Foire aux vins de Colmar en 2015 — Benoît Facchi

Slayer dans un festival de jazz. Limp Bizkit sur la même scène que Louane et Fréro Delavéga. Mass Hysteria en co-plateau avec Jain. Les fans de metal, hard rock et autres musiques extrêmes ne sont pas condamnés à aller dans les festivals de genre comme le Hellfest, le Download ou le Motocultor. Comme n’importe quel festivalier estival, en plus chevelu et avec moins de sandales-chemises à fleurs, le métaleux pourra se rendre au Montreux Jazz Festival, par exemple, secouer le poing au son de Slayer.

Depuis 2010, la Foire aux vins de Colmar, foire ET festival de musique très grand public, consacre l’une de ses soirées au metal et au hard rock. Cette année, le mercredi 10 août, joueront Limp Bizkit, Slayer, Arch Enemy et Mass Hysteria. La veille, les festivaliers auront applaudi Alain Souchon et Laurent Voulzy. « C’est vrai, je programme aussi bien Limp Bizkit que Louane, Manu Chao et Les Insus, rigole Claude Lebourgeois, directeur artistique du festival. On a la volonté de ne pas effacer de la programmation une musique qui plaît aux jeunes et aux moins jeunes. Nous sommes un festival tout public, multi générationnel. »

Rock Oz’Arènes, en Suisse, programme également Limp Bizkit, avec Apocalyptica et Casseurs Flowteurs en co-plateau, le samedi 6 août. L’avant-veille, Patricia Kaas et Zazie auront enflammé le public des arènes romaines. Mass Hysteria passera également, juste avant Colmar, au festival de la paille, à Métabief, aux côtés de Tryo et Big Flo & Oli… Les exemples sont nombreux.

Les hard rockeurs aussi aiment la choucroute

« Notre soirée hard rock, c’est un festival dans le festival, explique Claude Lebourgeois. Cette soirée-là, les hard rockeurs la méritent. Ils ont une mauvaise image de gens méchants et pleins de bière. Mais avec mon expérience de producteur, j’ai pu convaincre le Foire aux vins qu’il s’agissait d’un public calme, gentil et respectueux. En plus de la musique,la Foire est une vraie foire. Les hard rockeurs aussi aiment la choucroute. Les métaleux aussi peuvent avoir envie d’acheter un canapé. »

Mais les hard rockeurs ont-ils envie d’écouter Jain et Louane après Mass Hysteria ? Ou de croiser les fans de Nekfeu ? « Nous avons fait le choix d’une soirée dédiée pour que le public soit plus attentif, qu’il soit vraiment là pour ça. » Bien sûr, on peut juger plus opportuniste de glisser un nom de groupe hard rock dans une programmation chanson. Allez hop, un groupe bien bourrin entre Louise Attaque et L.E.J., ça va faire venir quelques centaines de chevelus…

« Rassembler 10.000 personnes avec ce genre de musique, ce n’est pas facile. Mais on fidélise un public de plus en plus large avec cette soirée-là. D’autant que je ne veux pas verser dans le hard rock variétés. On essaye de programmer des groupes un peu pointus, d’amener les festivaliers à aller de plus en plus loin. » Peu de risque, par ailleurs, de tomber dans l’entre-soi stérile. Les fans de métal appartiennent à des familles musicales hétéroclites qui, à part lors de la grand-messe du Hellfest, ne se croisent que rarement. Si ce n’est autour d’une bonne choucroute.