La statue de selfie texane serait-elle mieux perçue en France qu'aux Etats-Unis?

POLEMIQUE Alors qu’une œuvre d’art suscite émois et indignations au Texas, « 20Minutes » s’est demandé quel serait son impact en France…

Betteline Mimran

— 

La statue représentant un selfie fait des vagues au Texas
La statue représentant un selfie fait des vagues au Texas — INSTAGRAM/CAPTURE D'ECRAN

Une sculpture de bronze, représentant deux jeunes filles qui se prennent en selfie, fait polémique à Sugar Land. La mairie de cette ville du Texas a installé d’autres statues selon le même concept de représentations réalistes et pourtant, seule cette statue, estimée à 35.500 dollars et financée en partie par un habitant de la ville, fait débat.

Certains s’en amusent, d’autres la critiquent. Jusqu’au 3 juin, où on la retrouve vandalisée. Pas une once de sexe pourtant, alors pour quelle raison ? Le selfie n’est-il pas assez noble pour le domaine artistique ? 20 Minutes a demandé l’avis d’une spécialiste de la sculpture ; Christine Lancestremère, conservatrice en chef du  musée Rodin de Paris.

Quelle est votre réaction face à cette sculpture ?

Ma réaction est mesurée, c’est une forme d’expression qui existe depuis toujours et qui est pratiquée. Je ne suis pas choquée car il y a un certain nombre d’artistes, d’un courant de sculpture réaliste, qui représentent, à l’échelle humaine, des activités de la vie courante dans l’espace publique.

Qu’est-ce que cela vous évoque en termes de posture ? Est-ce que la position de prise de selfie pourrait devenir un archétype de la sculpture ?

Le courant illustré par la sculpture en question n’est pas nouveau, ce sont des choses qui existent depuis longtemps, en tout cas depuis les années 1950. Donc je ne crois pas que cette sculpture-là puisse faire date ou créer une école… j’ai vu qu’à Sugar Land il y a une autre sculpture de bronze qui représente un guitariste assis sur une margelle de fontaine. C’est la même idée finalement, nous sommes juste dans un courant réaliste.

Pensez-vous qu’une mode des « sculptures selfie » puisse naître ?

Non, je ne pense pas. Aux Etats-Unis, ce genre de sculpture fait débat, voire scandale, mais le selfie est un phénomène actuel ! On peut penser qu’il y a 30 ans, c’était des jeunes en rollers, donc chaque époque a ses images, mais ça ne fait pas forcément un mouvement ni même un type iconographique.

Cette sculpture mettant en scène un selfie peut-elle devenir le « nouveau Penseur », en référence à l’œuvre de Rodin ? 

Je ne pense pas car Le Penseur n’est pas une sculpture réaliste, elle évoque une idée, c’est une conception cérébrale, et sa signification va au-delà du personnage car elle se trouve à l’intérieur même de la création de La Porte de l’Enfer