Battlecast : Les Skylanders abattent leurs cartes pour faire comme les Pokémon

JEUX VIDEO Après Magic, Pokémon et Yu-Gi-Oh !, place aux Skylanders. Jeu de cartes à collectionner doublé d’une application lancée ce mardi, Battlecast se lance à la conquête des cours de récré. Un pari osé…

Jean-François Morisse
— 
Skylanders Battlecast, c'est aussi et peut-être surtout une application de jeux vidéo.
Skylanders Battlecast, c'est aussi et peut-être surtout une application de jeux vidéo. — Activision

En partenariat avec Jeux Vidéo Magazine

C’est un des rares jeux vidéo pour consoles à destination des kids. Les Skylanders ont séduit depuis leur lancement en 2011 un large public avec leur concept de jouet-vidéo. Alors que Disney vient de jeter l’éponge avec le titre concurrent Disney Infinity, Activision Blizzard (Call of Duty, World of Warcraft…) passe à la vitesse supérieure en partant affronter un autre géant : les Pokémon et leurs célèbres cartes à collectionner.

>> A lire aussi : TEST. «Yo-Kai Watch» donne un coup de jeune aux Pokémon

Spyro’s adventure, Giants, Swap Force, Trap Team et Superchargers… autant de jeux Skylanders qui chaque année se retrouvent au pied de nombreux sapins de Noël. Il faut dire que le business des Skylanders est pour Activision profitable. Début 2015, la franchise Skylanders avait, après la sortie de l’épisode Trap Team, généré plus de 3 milliards de dollars de recettes selon l’éditeur. La combinaison jeu vidéo à laquelle s’ajoute une collection de figurines vendues entre 10 et 30 euros (pour certains packs) assure une bonne rentabilité au produit.

Alors qu’un sixième jeu vidéo Skylanders est d’ores et déjà prévu pour la fin d’année sur console, Activision profite de la notoriété de sa marque phare pour se lancer dans la bataille des cartes à collectionner. Un marché sur lequel les Pokémon règnent aujourd’hui sans partage.

Skylanders à l’assaut des Pokémon

« Le jeu de cartes Pokémon a surtout du succès parce qu’il a été l’un des premiers du genre à s’adresser aux jeunes joueurs. Quand le jeu arrive en France en 1999, cela ne fait que quelques années que Magic, pionnier des jeux de cartes à collectionner, est en vente, explique Loup Lassinat-Foubert auteur de Générations Pokémon (Third Editions). Pokémon avait ce côté accessible, notamment pour les enfants. L’aspect collectionnite du jeu de cartes colle parfaitement à l’univers de Pokémon par ailleurs ».

Les cartes Pokémon... Un succès monstre depuis 15 ans chez les kids.
Les cartes Pokémon... Un succès monstre depuis 15 ans chez les kids. - Pokemon

Les multiples collections de cartes Pokémon pullulent dans les cours de récré. Certaines écoles ont même été obligées de les interdire afin d’éviter les « trafics » pas toujours bienveillants entre enfants. Un phénomène qui ne pouvait qu’inspirer les créateurs des Skylanders habitués à lorgner bien au-delà du seul jeu vidéo. Mais aussi une véritable institution qu’il ne sera pas forcément si facile d’ébranler.

Des cartes mais un jeu pour tablette avant tout

Battlecast débarque donc ce mardi 24 mai sur iOS, Android et Kindle. Une application gratuite qui fonctionne avec des cartes vendues dans le commerce à compter du 27 mai. Une fois ces cartes scannées par la caméra, personnages et sortilèges sont accessibles dans le jeu qui se compose d’une succession de duels contre des créateurs toujours plus redoutables. Il y aura dans le mode solo, 9 mondes différents à traverser. Avec 270 cartes à collectionner, les enfants, et leurs parents avec eux auront de quoi faire. D’autant que l’éditeur possède d’ores et déjà un certain savoir-faire dans le domaine avec, du côté Blizzard, le jeu de cartes dématérialisées à succès Hearthstone.

Avec 270 cartes à collectionner il y aura de quoi faire. Des cartes à scanner pour les retrouver dans le jeu.
Avec 270 cartes à collectionner il y aura de quoi faire. Des cartes à scanner pour les retrouver dans le jeu. - Activision

« Afin de renforcer la marque Skylanders, commente Loup Lassinat-Foubert, il était indispensable de la développer sur d’autres supports. Les Skylanders sont une marque qui parle aux enfants et Battlecast est calibré pour envahir les cours de récré ». Activision Blizzard compte bien capitaliser sur sa série tout en diversifiant ses activités. Une série télévisée Skylanders devrait ainsi prochainement voir le jour. Pour s’assurer de cet autre lancement majeur, l’éditeur s’est entouré de spécialistes avec Nick Van Dick précédemment chez Walt Disney Company et Stacey Sher productrice ayant œuvré aux côtés de Quentin Tarantino. La parfaite illustration de la force et de la maturité de la marque Skylanders. A ce titre, Battlecast constitue sans doute un moment clé dans la « carrière » de ces stars du jeu vidéo. Entre jeux vidéo, jeux de cartes et dessin animé, les Skylanders parviendront-ils à détrôner les Pokémon qui fêtent cette année leur vingtième anniversaire ? Le duel devrait connaître son apogée en fin d’année.