Le Goncourt guette Nothomb

K. P.

— 

Et si cette année était celle du Goncourt pour Amélie Nothomb ? Non, ce n'est pas une blague. Ce serait même mérité vu le succès de ses romans à chaque rentrée littéraire depuis quinze ans. Un écrivain apprécié et qui vend ses livres peut-il être ignoré plus longtemps ? Surtout que son éditeur, Albin Michel, n'a pas eu le Goncourt depuis 2003.

Enfin, son dernier ouvrage, Ni d'Eve ni d'Adam, est un livre personnel, et réussi, dans la lignée de Stupeur et tremblements. A l'époque de ses démêlées professionnelles au pays du Soleil-Levant, elle avait rencontré un jeune Tokyoïte... On retrouve dans ce livre la voix et le charisme de l'auteur. Et on lui pardonne tout, ses complaisances, son habileté de petite fille douée, et la minceur d'une histoire d'amour qui rappelle plus la fraîcheur d'un premier roman que le style d'un auteur chevronné.

Sur www.20minutes.fr

Retrouvez l'actualité culturelle