Une toile de Basquiat adjugée plus de 57 millions de dollars à New York

RECORD Le tableau, sans titre, adjugé mardi à un acheteur asiatique dont l’identité n’a pas été révélée, a été réalisé en 1982 à Modène en Italie et mesure 2,38 mètres de haut pour 5 mètres de long…

C.W. avec AFP

— 

«Untitled» a été adjugé pour plus de 57 millions de dollars
«Untitled» a été adjugé pour plus de 57 millions de dollars — Mary Altaffer/AP/SIPA

La semaine de tous les records. Après Rodin, c’est au tour de Basquiat de faire grimper les enchères à New York. Une toile géante du peintre a été adjugée ce mardi 57,285 millions de dollars lors d’enchères organisées par Christie’s, un record pour l’artiste. En 2013, Dustheads s’était vendue pour 48.8 millions de dollars.

>> A lire aussi: Une sculpture de Rodin a été adjugée 20,4 millions de dollars

Un portrait de l’artiste en diable

Le tableau, sans titre, adjugé mardi à un acheteur asiatique dont l’identité n’a pas été révélée a été réalisé en 1982 à Modène en Italie et mesure 2,38 mètres de haut pour 5 mètres de long. Il a été choisi pour la couverture du catalogue raisonné (inventaire des œuvres) du peintre new-yorkais, mort brutalement d’overdose à 27 ans, en 1988.

La toile comprend un portrait du visage de l’artiste en diable, au milieu de coulées de peinture.

« Un tour de force »

Pour Brett Gorvy, responsable de l’après-guerre et de l’art contemporain, elle fait partie des trois plus grandes œuvres du natif de Brooklyn. « C’est un tour de force », a-t-il expliqué, en français dans le texte.

Des clameurs sont montées de la salle lorsque la barre des 50 millions de dollars a été franchie pour le tableau de Basquiat et des applaudissements ont salué le coup de marteau clôturant la vente.

Ce record a offert à Christie’s un rayon de soleil dans une soirée lors de laquelle la grande majorité des lots n’ont atteint que le bas de la fourchette d’estimation, voire sont restées en deçà. Consacrée à l’art moderne et contemporain, elle contrastait ainsi avec la vente de dimanche, qui avait ouvert avec maestria les enchères de printemps à New York.

Six records lors de la vente

La vente a néanmoins permis d’établir six records, dont un pour Basquiat, a souligné Saara Pritchard, responsable de l’art contemporain chez Christie’s.

Parmi eux figurent la peintre abstraite américaine Agnes Martin, dont la toile unie Orange Grove a été adjugée 10,6 millions de dollars. Elle a également souligné que 85 % des lots proposés n’avaient jamais été vendus aux enchères. Des acheteurs de 39 pays s’étaient enregistrés pour la vente, avec notamment une forte représentation asiatique.

Un tableau de Mark Rothko, N° 17, a été adjugé 32,6 millions de dollars, et un autre de Clyfford Still, PH-234, a trouvé preneur à 28,1 millions de dollars.