Que retenir du Palmarès de Séries Mania?

SERIES Le palmarès du festival Séries Mania, dédié aux séries en avant-première, est un bon indicateur des bonnes séries à venir... 

Annabelle Laurent

— 

Jour Polaire, Beau Séjour, El Marginal, trois séries primées  à Séries Mania dimanche 24 avril 2016.
Jour Polaire, Beau Séjour, El Marginal, trois séries primées à Séries Mania dimanche 24 avril 2016. — Canal+/DeMensen/UndergroundProducciones

Au terme de dix jours de visionnage compulsif pour le public et les professionnels et un quasi-doublement de sa fréquentation (38.000 spectateurs), Séries Mania ferme ses portes. Pour un sériephile, le palmarès donne toujours un bon avant-goût des réjouissances à venir. L’an dernier, le festival distinguait entre autres Deutschland 83, Le bureau des Légendes, La vie devant elles, et False Flag: autant de séries qui ont marqué ensuite l’année 2015. Que retenir alors du palmarès de cette 7e édition, dévoilé dimanche soir? 

A lire aussi: Les séries que l'on programmerait si on avait les pleins pouvoirs 

1. David Chase vous recommande «El Marginal»

Et il faut toujours faire confiance à David Chase, toujours. Pour la première fois, un jury international décernait un prix parmi huit séries en compétition internationale, et c’est au créateur des Soprano que revenait le rôle de président. Le jury n’a pas résisté au charme d’El Marginal, une série argentine dont 20 Minutes espérait vendredi l'arrivée prochaine à la télé française...  Le créateur de la série Sebastian Ortega, présent, a remercié le jury de «mettre en lumière la création trop peu connue de [son] pays». A la fois piquante, pleine de réparties et ultra-violente, El Marginal nous envoie dans le chaos d'une prison argentine où un policier s'est infiltré. C'est nerveux, détonant, inattendu... et pour quelle chaîne française, du coup?

Le trailer en VO: 

A lire aussi: David Chase explique le final des «Soprano» à Séries Mania 


2. «Jour Polaire» (bientôt sur Canal+) et «Beau Séjour» (sur Arte) ont convaincu

Les deux séries ont obtenu ex-aequo le Prix du Public, très important aux yeux des producteurs et diffuseurs. Jour Polaire est une co-production entre Canal+ et la suédoise SVT, réalisée par le duo du polar nordique Bron/Broen. La parenté avec Bron (dont Tunnel est l’adaptation) est forte: là où la première s’ouvrait sur un corps découpé en deux sur le pont entre le Danemark et la Suède avant de s’orienter sur une enquête bi-nationale sur les traces d’un serial killer aux intentions politiques, la seconde s’ouvre sur… un meurtre sauvage, à Kiruna, aux confins de la Laponie, où débarque une flic française (Leïla Bekhti) car la victime est française… Une série de crimes va s’ensuivre, avec la question du sort de la minorité des Samis en toile de fond. Il faut aimer les polars venus du froid et soutenir la vue de cadavres en sale état, mais les deux premiers épisodes sont plutôt efficaces. La série est attendue à l’automne sur Canal+.

Pour Beau Séjour, polar flamand fantastique que nous n’avons pu visionner, les échos sont très positifs, et laissent présager un accueil chaleureux lors de la diffusion sur Arte en 2017. Si tant est que l'on puisse être «chaleureux» vis-à-vis d'une série dont le point de départ est le suivant: Kato se réveille à l'hôtel Beau séjour, couverte de sang, et sans aucun souvenir de la nuit... 

3. Dites bonjour à la Belgique

La Belgique serait-elle en train de s'imposer comme terre des séries? Remarqués jusqu'ici (mais discrètement) pour des séries comme A tort ou à raison ou Melting Pot Café, les Belges reçoivent deux autres prix en plus de Beau Séjour. Attendue sur France 2 après un gros succès d’audience sur la RTBF, La Trêve est sacrée meilleure série francophone par un jury de la presse internationale, tandis que l’acteur principal d’Ennemi Public [ le trailer par iciAngelo Bison part avec le prix du meilleur acteur, pour son rôle de Guy Béranger, meurtrier qui a demandé à vivre sa conditionnelle dans une communauté de moines de Vielsart : une série librement inspirée de l'affaire Dutroux-Martin et donc un sujet encore très « touchy » en Belgique, nous confiait une journaliste belge dans les couloirs du festival. La série n’est pas encore achetée en France. 


4. Derniers conseils... 

Vous n'avez pas encore vu Mr. Robot? L' Association française des critiques de séries (A.C.S), qui décernait pour la première fois un prix, l' élit meilleure série américaine et vous conseille de ne pas rater sa diffusion prochaine sur France 2. Les blogueurs ont eux primé l' éprouvante mais excellente mini-série politique NSU German History X centrée sur la radicalisation du groupe néo-nazi NSU.