Eurovision: La Roumanie exclue du concours par les organisateurs

CHANSON Ce vendredi, l'Union européenne de radio-télévision a annoncé l'exclusion de la Roumanie du concours en raison des dettes de la chaîne publique roumaine TVR...

F.R. avec AFP

— 

Ovidiu Anton devait représenter la Roumanie à l'Eurovision 2016
Ovidiu Anton devait représenter la Roumanie à l'Eurovision 2016 — Ioana Chirită - TVR

Cette année, la chanson roumaine de l’Eurovision s’intitulait Moment of Silence. Hélas pour ce pays, le moment va s’éterniser puisque l’Union européenne de radio-télévision (UER) a décidé ce vendredi d’exclure la Roumanie du show en raison de la dette accumulée par sa télévision publique, la TVR, auprès des organisateurs.

Le montant de cette dette, « qui remonte à janvier 2007 », s’élève à quelque 14,5 millions d’euros. L’UER a assuré avoir cherché pendant des années une solution pour se faire payer cette dette qui « compromet la stabilité financière de l’UER elle-même ». Elle est donc parvenue à cette décision… à trois semaines seulement de l’Eurovision, dont la finale aura lieu le 14 mai.

 

« Nous regrettons vivement d’avoir été contraints de prendre cette mesure et nous sommes déçus que le gouvernement roumain n’ait pas répondu aux efforts que nous avons déployés pour résoudre ce dossier », a affirmé Ingrid Deltenre, la directrice générale de l’organisation.

La TVR est aussi privée d’Euro de foot

Le chanteur roumain privé d’Eurovision, Ovidiu Anton, a réagi sur Facebook : « J’essaie de garder le sourire et de ne pas me laisser abattre mais… C’est injuste. Je resterai le même artiste honnête (…), mais je suis obligé de me déclarer vaincu. Par qui ? Et pourquoi ? Est-ce juste ? Je ne sais pas comment répondre gentiment à cela, mieux vaut que je me taise. »

Plusieurs candidats de l’Eurovision 2016 ont témoigné leur soutien à l’artiste roumain. Amir, le chanteur français, a ainsi tweeté : « Mon cher Ovidiu, tu vas énormément nous manquer cette année à l’Eurovision. Mais au moins ma femme à moitié roumaine [l’épouse d’Amir est turco-roumaine] sera là pour te remplacer. »

L’exclusion de l’Eurovision 2016 n’est pas la seule conséquence de cette décision. La TVR ne peut désormais plus bénéficier des services de l’UER, dont le droit de retransmettre certains événements sportifs » tels que l’Euro 2016 pour lequel la Roumanie est qualifiée.

Le groupe d’audiovisuel public roumain est en grave difficulté financière. Son exercice 2015 s’est achevé sur une perte de 5,4 millions d’euros.