L'actrice Ronit Elkabetz est décédée

CINEMA L'actrice, réalisatrice et scénariste qui partageait son temps entre Israël et la France a succombé ce mardi à un cancer, à l'âge de 51 ans...

F.R. avec AFP

— 

Ronit Elkabetz au Festival du film américain de Deauville en 2009.
Ronit Elkabetz au Festival du film américain de Deauville en 2009. — FRANCOIS GUILLOT / AFP

Quiconque l’a déjà vue sur grand écran a été marqué par son intensité. L’actrice israélienne Ronit Elkabetz a succombé à un cancer ce mardi. Elle avait 51 ans.

Mariée et mère de deux enfants, elle cumulait les casquettes d’actrice, scénariste et réalisatrice. Si bien qu’elle était devenue l’une des meilleures ambassadrices du cinéma israélien à l’international. Ronit Elkabetz partageait son temps entre l’Etat hébreu et la France. Elle a ainsi notamment joué dans La Fille du RER d’André Téchiné, Tête de Turc de Pascal Elbé et Cendres et sang de Fanny Ardant.

Elle n'avait jamais pris de cours de comédie

Ses rôles les plus marquants sont ceux de La Visite de la fanfare d’Eran Kolirin, sorti en 2007, et le rôle titre du Procès de Viviane Amsalem, un huis-clos stupéfiant qu’elle a écrit et réalisé.

L’artiste, qui n'avait jamais pris de cours de comédie, a reçu de nombreuses récompenses en Israël et à l'étranger, comme actrice et réalisatrice. L'an passé, elle a présidé le jury de la Semaine de la critique au Festival de Cannes.

Fille aînée d'une famille de quatre enfants, elle était née en 1964 dans le sud d'Israël de parents juifs marocains d'origine modeste.