Frais de taxi au centre Pompidou: Agnès Saal condamnée à 3.000 euros d'amende et 3 mois de prison avec sursis

JUSTICE Agnès Saal a déjà déjà condamnée lundi pour les mêmes faits quand elle était à la tête de l'INA...

20 Minutes avec AFP
— 
Agnès Saal, ex-présidente de l'INA.
Agnès Saal, ex-présidente de l'INA. — DOMINIQUE FAGET / AFP

Agnès Saal, s’est vu infliger ce vendredi à Paris une peine de trois mois de prison avec sursis et 3.000 euros d’amende pour ses frais de taxi quand elle était à la tête du centre Pompidou.

Un juge a homologué cette peine, proposée par le parquet, dans le cadre d’une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité, procédure dite de « plaider coupable ».

Condamnée pour « détournement de fonds publics », elle avait laissé une ardoise de 23.851,10 euros - en cours de remboursement - de notes de taxis entre 2012 et 2014 lorsqu’elle était directrice générale du Centre Georges-Pompidou.

Agnès Saal a déjà été condamnée ce lundi pour les mêmes faits quand elle était à la tête de l’INA.