Metallica sanctuarisé par la bibliothèque du Congrès de Washington

ETATS-UNIS Metallica est le premier groupe de heavy metal conservé par le prestigieux établissement américain...

20 Minutes avec agences

— 

Metallica en concert à San Francisco, le 6 février 2016.
Metallica en concert à San Francisco, le 6 février 2016. — John Pyle/AP/SIPA

Il s’agit du premier enregistrement de heavy metal à entrer dans la Bibliothèque du Congrès de Washington (Etats-Unis). Le troisième album de Metallica, Master of Puppets, va intégrer la bibliothèque du Registre national des enregistrements, a annoncé mercredi le prestigieux établissement américain dans un communiqué.

>> A lire aussi : Metallica sort un album enregistré au Bataclan au bénéfice des victimes des attentats de Paris

25 œuvres sélectionnées chaque année

Géré par le gouvernement fédéral, il sélectionne chaque année 25 œuvres « culturellement, historiquement ou esthétiquement importantes », afin d’en conserver les originaux de meilleure qualité pour les générations futures.

Publié en 1986, Master of Puppets « illustre l’éloignement du groupe du heavy metal violent et de la réputation de ses débuts pour explorer de nouvelles idées », a expliqué la Library of Congress pour justifier son choix.

I Will Survive également parmi les sélectionnés

L’établissement a été également choisi le titre I Will Survive de Gloria Gaynor, symbole de l’ère disco. « C’est un privilège et un honneur de l’utiliser pour inciter les gens à travers le monde de toutes nationalités, races, croyances, couleurs et âges à se joindre à moi pour chanter et vivre ces mots : I will survive », a réagi la chanteuse dans un communiqué après l’annonce de cette sélection.

Parmi les autres choix de la Library of Congress : deux enregistrements de Mack the Knife, interprété par la légende du jazz Louis Armstrong et par Bobby Darin, l’album A Love Supreme de John Coltrane, le single des Supremes Where did our Love Go, ou encore Piano Man, célèbre chanson de Billy Joel.

D’autres enregistrements non musicaux conservés

La bibliothèque va aussi conserver un enregistrement de la 9e Symphonie de Gustav Mahler par l’orchestre philharmonique de Vienne, lors d’un concert en 1938.

Enfin, l’établissement a choisi des enregistrements non musicaux, comme le discours improvisé, en 1947, de George Marshall, alors secrétaire d’Etat, dans lequel il présente son célèbre plan de reconstruction de l’Europe détruite par la guerre.