Phife Dawg, fondateur du groupe de rap A Tribe Called Quest, est mort

MUSIQUE Membre fondateur du groupe culte A Tribe Called Quest, le rappeur Phife Dwag est décédé mardi à l'âge de 45 ans...

V. J.

— 

De gauche à droite : Q-Tip, Phife Dwag et Jarobi White du groupe A Tribe Called Quest à Rock the Bells en 2008
De gauche à droite : Q-Tip, Phife Dwag et Jarobi White du groupe A Tribe Called Quest à Rock the Bells en 2008 — WENN/SIPA

De son vrai nom Malik Isaac Taylor, Phife Dwag était l'un des membres fondateurs du groupe A Tribe Called Quest, avec ses potes de lycée Q-Tip et DJ Ali Shaheed Muhammad. Or, comme le confirme Rolling Stone, le rappeur est décédé mardi à l'âge de 45 ans. Ill souffrait d'un diabète de type 1 depuis vingt ans et avait subi une greffe de rein en 2008.

Un groupe avant-gardiste du hip-hop

Dans les années 90, A Tribe Called Quest s'est imposé comme un groupe avant-gardiste dans l'univers du hip-hop, avec cinq albums devenus incontournables : People's Instinctive Travels and the Paths of Rhythm, The Low End Theory, Midnight Marauders, Beats, Rhymes and Life, The Love Movement. Même les moins mélomanes d'entre nous se rappellent de leur hit Can I Kick It ? Après leur séparation en 1998, Phife Dwag avait sorti un album solo, un seul, Ventilation : Da LP, en 2000.

>> A lire aussi : Un père et sa fille se «clashent» dans une «battle» de hip-hop

Sa disparition à 45 ans a bien sûr ému la planète rap et musique, de Snoop Dogg à Chuck D de Public Enemy en passant par Aeosop Rock ou Mark Ronson.