VIDEO. Oscars: Ovation debout pour Lady Gaga et des victimes d'agressions sexuelles

MUSIQUE La chanteuse a interprété le titre «Till it Happens to You», dans lequel elle dénonce les abus sexuels dont sont victimes les étudiantes sur les campus américains…

M.C. avec AFP
— 
Lady Gaga pose avec des victimes d'agressions sexuelles dans les coulisses de la cérémonie des Oscars, le 28 février 2016.
Lady Gaga pose avec des victimes d'agressions sexuelles dans les coulisses de la cérémonie des Oscars, le 28 février 2016. — Christopher Polk / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Peut-être le plus grand moment d’émotion de la cérémonie. Lady Gaga a été ovationnée dimanche aux Oscars, après avoir interprété sa chanson composée pour le documentaire The Hunting Ground, qui évoque le phénomène malheureusement répandu des agressions sexuelles sur les campus universitaires américains, régulièrement couverts par les autorités locales par crainte du scandale.

La chanteuse s’est installée au piano pour interpréter le titre Till it Happens to You (jusqu'à ce que cela vous arrive), vêtue d'une combinaison blanche à large col et grands revers aux manches. Elle avait été présentée par le vice-président américain Joe Biden, qui a appelé le public présent à s'engager à «intervenir dans des situations ou le consentement n'a pas été donné».

Les larmes de Kate Winslet et Rachel McAdams

«Nous devons changer la culture», a plaidé Joe Biden, «pour qu'aucune femme ou homme victime d'abus comme les survivants que vous allez voir ce soir n'aient pas à se demander: qu'est-ce que j'ai fait? Ils n'ont rien fait de mal.»

Le clip de la chanson :

Alors que Lady Gaga achevait sa prestation, plusieurs dizaines de victimes d'agressions sexuelles sur des campus l'ont rejointe. Elles avaient toutes une inscription sur le bras: «NOT YOUR FAULT» (pas de ta faute), «UNBREAKABLE» (indestructible) ou «IT HAPPENED TO ME» (cela m'est arrivé). Le public du Dolby Theater s'est alors levé pour une longue ovation debout. Les actrices Kate Winslet et Rachel McAdams avaient les larmes aux yeux.