Modélisation d'un homme de Néandertal, au musée de Krapina, en Croatie.
Modélisation d'un homme de Néandertal, au musée de Krapina, en Croatie. — N.SOLIC/REUTERS

JEUX VIDEO

«Far Cry Primal»: Quand les personnages d'un jeu vidéo parlent la langue de Néandertal

Experts en histoire, en anthropologie et en linguistique ont recréé plus de 40.000 mots de proto-indo-Européen...

Il sort aujourd’hui et se déroule 10.000 ans avant notre ère. Far Cry Primal, dernier-né du studio français Ubisoft, redonne vie à la préhistoire. Réalisme oblige, les personnages se devaient donc de parler la langue de Néandertal. Les concepteurs du jeu vidéo ont ainsi réussi la prouesse de recréer des milliers de mots de proto-indo-Européen.

 

Afin que l’immersion dans l’âge de pierre soit la plus réussie possible, ils se sont entourés d’experts en histoire, en anthropologie et en linguistique. Ces derniers ont fondé leur réflexion sur le postulat que la langue parlée par les Néandertaliens avait donné naissance aux langues indo-européennes actuelles, telles que l’anglais, l’hindi, le grec ou le français, explique Europe 1.

Obtenir une palette de vocabulaire satisfaisante

Les spécialistes ont donc isolé le même mot dans toutes ces langues avant de les « mélanger » pour créer un mot unique simplifié. Le processus a été répété 40.000 fois pour obtenir une palette de vocabulaire satisfaisante.

La méthode a un coût : 50 millions d’euros pour le développement complet de Far Cry Primal. Car tous les secteurs du jeu ont bénéficié du soin apporté à la création du langage préhistorique. Le succès pourrait être à la hauteur des investissements puisque les autres jeux de la franchise Far Cry se sont déjà vendus à 33 millions d’exemplaires dans le monde.